LA FOI EN DIEU ... AVOIR LA FOI EN JESUS CHRIST


Autodafé.

Actes des Apôtres (19.19 ~ Traduit du grec) :

« Bon nombre de ceux qui avaient pratiqué

la magie apportèrent leurs livres.

Ils les brûlèrent devant tout le monde. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

29 Juillet


Le mot "autodafé" évoque le plus souvent les destructions massives d'ouvrages à l'initiative de l'Inquisition ou, plus récemment, par les nazis en Allemagne.

A l'origine, l'autodafé est un acte de foi (en latin : actus fidei ).

En français, la racine "auto" signifie "fait par soi-même".

C'est de cela qu'il s'agit dans les Actes des Apôtres.

Lorsque des fidèles décidaient de détruire leurs livres de magie, ils commettaient un acte de foi de leur propre initiative.

Ce qui s'est passé à l'époque de l'apôtre Paul n'a rien à voir avec les pratiques totalitaires qui obligent à brûler des ouvrages ou toutes sortes d'objets contre la volonté de leurs propriétaires.

S'inspirant de ce verset des Actes des Apôtres, certains préconisent aux chrétiens nouvellement convertis d'éliminer de leur domicile tout ce qui pourrait de près ou de loin constituer une œuvre "suspecte".

Que celui qui était sous la dépendance de l'occultisme, ou de toute autre forme d'idolâtrie, élimine les supports de sa dépendance, cela se conçoit.

Mais il ne faut pas pour autant se lancer dans un grand nettoyage pour éliminer tout et n'importe quoi.

Une chose n'a une emprise maléfique que pour celui qui lui reconnaît cette puissance.

« Je sais et je suis persuadé par le Seigneur Jésus que rien n’est impur en soi, et qu’une chose n’est impure que pour celui qui la croit impure. » (Romains 14.14)

Une personne souhaitant se libérer de la dépendance du tabac aura intérêt à éliminer de son entourage la moindre cigarette pour ne pas succomber à la tentation.

Mais pour celui qui n'est pas contaminé par cette drogue, un paquet de tabac lui sera toujours indifférent.

Il est donc nécessaire de bien identifier la source de la tentation afin de l'écarter pour être délivré de son emprise.

Y compris lorsque la tentation consiste à tomber dans le piège qui consiste à voir des démons là où ils n'existent pas !

L'Esprit Saint nous guide ...

Retour en page d'accueil


Paul à Ephèse

Actes des Apôtres

Traduit du grec : versets 19.1 à 19.20

1. Pendant qu'Apollos était à Corinthe, Paul traversa les hautes terres et descendit à Ephèse où il trouva quelques disciples.

2. Il leur dit : Avez-vous reçu l'Esprit Saint en devenant croyants ? Ils lui répondirent : Mais nous n'avons pas même entendu parler d'un Esprit Saint.

3. Il ajouta : Comment avez-vous été baptisés ? Ils répondirent : Selon le baptême de Jean.

4. Paul dit : Jean a baptisé le peuple d'un baptême de repentance, lui disant de croire en celui qui viendrait après lui, c'est-à-dire en Jésus.

5. Ils l'écoutèrent et se firent baptiser au nom du Seigneur Jésus.

6. Paul leur imposa les mains et l'Esprit Saint vint sur eux. Ils parlaient en langues et prophétisaient.

7. Il y avait en tout environ douze hommes.

8. Il entra dans la synagogue où il prêcha avec audace pendant trois mois. Il discutait et était persuasif à propos du Royaume de Dieu.

9. Certains se durcirent et demeuraient incrédules. Ils parlaient en mal publiquement de la Voie. Il s'écarta d'eux et prit à part les disciples pour leur parler chaque jour dans l'école de Tyrannos.

10. Cela dura deux ans, afin que tous les habitants de l'Asie, Juifs comme Grecs, entendent la parole du Seigneur.

11. Dieu accomplissait des miracles extraordinaires par les mains de Paul.

12. C'est ainsi que l'on appliquait sur les malades des mouchoirs ou des linges mis à son contact. Alors, les maladies les quittaient et les mauvais esprits s'en allaient.

13. Quelques exorcistes juifs itinérants essayèrent d’invoquer le nom du Seigneur sur ceux qui avaient des esprits mauvais en disant : Je vous conjure au nom de Jésus que Paul proclamme !

14. Ce sont les sept fils d'un certain Scéva, grand-prêtre juif, qui agissaient ainsi.

15. L’esprit mauvais leur répliqua : Je connais Jésus et je sais qui est Paul. Mais vous, qui êtes-vous ?

16. Et l’homme habité par l’esprit mauvais s’élança sur eux. Il les maîtrisa tour à tour, étant plus fort qu'eux. Ils s’enfuirent de cette maison nus et blessés.

17. Cela fut connu de tous les Juifs et de tous les Grecs demeurant à Ephèse et la crainte s’empara de tous. Le nom du Seigneur Jésus était glorifié.

18. Beaucoup de croyants venaient confesser et déclarer ce qu’ils avaient fait.

19. Bon nombre de ceux qui avaient pratiqué la magie apportèrent leurs livres. Ils les brûlèrent devant tout le monde. On en estima la valeur à cinquante mille pièces d’argent.

20. Ainsi, par la force du Seigneur, la parole croissait vigoureusement.

Actes des Apôtres 19.21 à 19.40 >>>