LA FOI EN DIEU ... AVOIR LA FOI EN JESUS CHRIST


Diane, Artémis et compagnie.

Actes des Apôtres (19.24 ~ Traduit du grec) :

« Un certain Démétrius, orfèvre, fabriquait

des temples d'Artémis en argent et procurait

aux artisans un profit non négligeable. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

30 Juillet


A Ephèse, l'idolâtrie païenne était très rentable.

L'économie de la ville semblait menacée par le ministère de Paul et de ses disciples.

Le bijoutier Démétrius est très offensif :

« Et vous constatez et entendez dire que, non seulement à Ephèse, mais dans presque toute l’Asie, ce Paul a persuadé et détourné une foule de gens. Il leur dit que les dieux faits de main d’homme n'en sont pas. » (Actes 19.26)

Artémis pour les Grecs, Diane pour les Romains ... les hommes de tous temps ont eu besoin d'honorer des dieux ou des déesses au travers de représentations qu'ils fabriquaient eux-mêmes.

Dans le Premier (Ancien) Testament, les commandements visaient à écarter toutes formes de représentations idolâtres.

« Tu ne te feras pas d'idole ni de représentation quelconque de ce qui se trouve en haut dans le ciel, ici-bas sur la terre, ou dans les eaux plus bas que la terre. » (Exode 20.4)

Combien il fut difficile aux hébreux de se détacher de cette attirance pour les "dieux" de pierre.

Qu'il était beau et séduisant ce veau d'or dont la fabication nous est relatée en Exode 32 !

Combien de fois Moïse et ses successeurs, juges, rois ou prophètes furent confrontés à cette attraction pour les idôles.

Cette pratique païenne est tellement ancrée dans l'inconscient qu'elle a contaminé le monde chrétien.

Pourtant Jésus nous a mis en garde contre l'attraction des richesses :

« Vous ne pouvez servir Dieu et Mamon. » (Luc 7.13)

"Mammon" ou "Mamon" signifiait la richesse en araméen.

Et le bénéfice que certains peuvent retirer sur le terrain de l'idolâtrie a naturellement accompagné la contamination de l'esprit.

Ainsi, que deviendrait l'économie de la ville de Lourdes si les vendeurs de statuettes représentant Marie voyaient du jour au lendemain la source "miraculeuse" de leurs profits discréditée ?

L'Esprit Saint nous guide ...

Retour en page d'accueil


Emeute à Ephèse

Actes des Apôtres

Traduit du grec : versets 19.21 à 19.40

21. Quand cela fut accompli, il vint à l'esprit de Paul de se rendre à Jérusalem après avoir traversé la Macédoine et l'Achaïe. Il disait : Après m'y être rendu, il me faudra aussi voir Rome.

22. Il envoya en Macédoine deux hommes à son service, Timothée et Eraste, pendant qu'il séjournait encore en Asie.

23. Il se produisit à cette époque un grand trouble au sujet de la Voie.

24. En effet, un certain Démétrius, orfèvre, fabriquait des temples d'Artémis en argent et procurait aux artisans un profit non négligeable.

25. Il les réunit, avec les ouvriers ayant un métier similaire, et dit : Hommes, vous savez que notre richesse dépend de cette industrie.

26. Et vous constatez et entendez dire que, non seulement à Ephèse, mais dans presque toute l’Asie, ce Paul a persuadé et détourné une foule de gens. Il leur dit que les dieux faits de main d’homme n'en sont pas.

27. Non seulement ceci met en péril notre activité en la menaçant de discrédit, mais c’est aussi le temple de la grande déesse Artémis qui pourrait être tenu pour rien. Et la majesté de celle que toute l'Asie et le monde entier vénèrent serait réduite à néant.

28. A ces mots, la colère les envahit et ils se mirent à crier : Grande est l'Artémis d'Ephèse !

29. Toute la ville fut dans la confusion. Ils s'élancèrent tous ensemble vers le théâtre, s'emparant de Gaïus et Aristarque, Macédoniens, compagnons de Paul.

30. Paul voulait s'avancer dans la foule mais les disciples l'en empêchèrent.

31. Quelques amis Asiarques lui firent déconseiller de s'aventurer personnellement au théâtre.

32. D'autres criaient tout autre chose car la plus grande confusion régnait sur l'assemblée. La plupart ignoraient pourquoi ils s'étaient rassemblés.

33. Dans la foule, un certain Alexandre, bien renseigné, fut poussé en avant par les Juifs. Alexandre fit un signe de la main. Il voulait présenter un plaidoyer à la foule.

34. S'apercevant qu'il était Juif, tous se mirent à scander d'une seule voix pendant près de deux heures : Grande est l'Artémis d'Ephèse !

35. Le secrétaire parvint à apaiser la foule et dit : Ephésiens, qui dans ce monde ignore que la ville d'Ephèse est la gardienne du temple de la grande Artémis et de sa statue tombée du ciel ?

36. Tout ceci étant indiscutable, vous devez vous calmer et ne pas agir dans la hâte.

37. Car vous nous avez amené ces hommes qui n'ont commis aucun sacrilège ou blasphème à l'encontre de notre déesse.

38. Si Démétrius et les artisans qui l'accompagnent ont quelqu'un à accuser, il y a des jours d'audience avec des proconsuls où les uns et les autres peuvent se confronter.

39. Si vous avez d'autres réclamations, elles seront résolues par l'assemblée légale.

40. Car nous risquons d'être accusés de sédition pour l'attroupement d'aujourd'hui. Il n'existe aucun motif permettant de justifier ce rassemblement séditieux. Après ces paroles, il congédia l'assemblée.

Actes des Apôtres 20.1 à 20.16 >>>