LA FOI EN DIEU ... AVOIR LA FOI EN JESUS CHRIST


Idolâtrie païenne.

Actes des Apôtres (14.11 ~ Traduit du grec) :

« A la vue de ce que Paul avait fait,

les gens élevèrent la voix, disant en lycaonien :

Les dieux sous forme humaine

sont descendus jusqu'à nous. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

21 Juillet


En terre païenne, Paul et Barnabas proclament l'Evangile et Dieu réalise de nombreux miracles.

Ceci conduit de nombreux païens a transposer leurs croyances idolâtres vers les deux hommes ...

« Ils appelaient Barnabas "Zeus", et Paul "Hermès", puisque c’était lui le porte-parole. » (Actes 14.12)

Comme les païens envisagent de faire un sacrifice en leur honneur, Paul s'efforce de leur faire comprendre qu'ils ne sont que des hommes et que seul Dieu doit être glorifié.

« Par ces paroles, ils empêchèrent avec peine la foule de leur offrir un sacrifice. » (Actes 14.18)

L'idolâtrie est tenace ... et elle persiste au travers des siècles sous différentes formes.

J'avais accepté de participer à un rassemblement dans l'église catholique de ma ville pour la Saint Côme et la Saint Damien (fin septembre).

Ces deux personnages, qui seraient morts en martyrs pour avoir refusé de se soumettre à des pratiques idolâtres, font l'objet d'un culte local.

Lorsque j'ai vu les fidèles de cette paroisse s'avancer par dizaines pour se mettre à genoux devant les deux statues de plâtre et toucher les soi-disant reliques conservées dans ces statues ... j'ai senti souffler le vent de l'idolâtrie sur cette assemblée.

« Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.

Tu ne te prosterneras point devant elles ... » (Exode 20.4-5)

De tous temps, les hommes ont éprouvé le besoin de voir et de toucher pour croire.

Ceci se traduit aux quatre coins du monde par des statues, des idôles de pierre ou de bois, des images "pieuses" et toutes sortes de représentations qui éloignent l'esprit humain de la vraie foi.

Il ne devrait pas en être ainsi dans le monde chrétien puisqu'il est écrit :

« Mais l'heure vient, et c'est maintenant, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité. » (Jean 4.23)

Faut-il pour autant fuir tout rassemblement avec des chrétiens dont les pratiques et croyances s'écartent de la Bible ?

Probablement pas !

Le Dieu vivant est un Dieu d'Unité qui souhaite que ses enfants recherchent ensemble « la paix et l'édification mutuelle. » (Romains 14.19)

Si nous nous écartons définitivement de ces frères et sœurs encore sensibles à l'idolâtrie, qui leur ouvrira les yeux ?

Aussi c'est un grand plaisir de les retrouver pour prier dans l'Unité, en respectant nos différences ... mais sans tomber dans la compromission.

L'Esprit Saint nous guide ...

Retour en page d'accueil


Paul à Iconium et à Lystre

Actes des Apôtres

Traduit du grec : versets 14.1 à 14.28

1. A Iconium, à la même époque, il leur arriva d'entrer dans la synagogue des Juifs et de parler de telle sorte que des Juifs et des Grecs crurent en grand nombre.

2. Ceux qui, parmi les Juifs, demeuraient incrédules, suscitèrent dans l'esprit des païens un ressentiment à l'encontre des frères.

3. Ils restèrent assez longtemps, parlant franchement du Seigneur et rendant témoignage à la parole de sa grâce. Il leur donnait d'opérer de leurs mains des signes et des prodiges.

4. La population de la ville se divisa, les uns étant avec les Juifs, les autres avec les apôtres.

5. Les païens ainsi que les Juifs avec leurs chefs voulaient les mettre à mal et les lapider.

6. Quand ils s'en aperçurent, ils s'enfuirent vers les villes de Lycaonie : Lystre, Derbé et les environs.

7. Et là, ils annoncèrent la Bonne Nouvelle.

8. A Lystre, un homme impotent des pieds était assis, boiteux de naissance, il n’avait jamais marché.

9. Il écoutait parler Paul qui, fixant les regards sur lui, vit qu’il avait la foi pour être sauvé.

10. Il dit d’une voix forte : Lève-toi droit sur tes pieds ! Il bondit et marcha.

11. A la vue de ce que Paul avait fait, les gens élevèrent la voix, disant en lycaonien : Les dieux sous forme humaine sont descendus jusqu'à nous.

12. Ils appelaient Barnabas "Zeus", et Paul "Hermès", puisque c’était lui le porte-parole.

13. Le prêtre de Zeus fit conduire aux portes de la ville des taureaux avec des guirlandes. En accord avec la foule, il voulait les sacrifier.

14. Les apôtres Barnabas et Paul, ayant appris cela, déchirèrent leurs vêtements et se précipitèrent vers la foule en criant.

15. Ils dirent : Hommes, pourquoi faites-vous cela ? Nous aussi, nous sommes des hommes de même nature que vous. Nous vous annonçons une Bonne Nouvelle pour vous éloigner de ces pratiques inutiles et vous tourner vers le Dieu vivant, Lui qui a fait le ciel, la terre, la mer, et tout ce qui s’y trouve.

16. C'est Lui qui, dans les temps passés, a laissé toutes les nations suivre leurs propres voies.

17. Pourtant, Il n’a cessé de rendre témoignage de sa bienfaisance, vous donnant les pluies du ciel et les saisons fertiles et comblant vos cœurs de nourriture et de bonheur.

18. Par ces paroles, ils empêchèrent avec peine la foule de leur offrir un sacrifice.

19. Des Juifs survinrent d'Antioche et d'Iconium. Ils persuadèrent les foules et Paul fut lapidé, traîné en dehors de la ville et laissé pour mort.

20. Les disciples se rassemblèrent autour de lui. Il se releva et retourna en ville. Le lendemain, il partit avec Barnabas pour Derbé.

21. Après avoir évangélisé cette ville et fait de nombreux disciples, ils retournèrent à Lystre, à Iconium puis à Antioche.

22. Ils affermissaient l'âme des disciples, les exhorant à demeurer dans la foi tout en sachant qu'il y aurait beaucoup d'épreuves pour entrer dans le Royaume de Dieu.

23. Ils désignèrent des anciens dans chaque Eglise, prièrent en jeûnant, et les confièrent au Seigneur en qui ils avaient mis leur foi.

24. Après avoir traversé la Pisidie, ils arrivèrent en Pamphylie.

25. Ils prêchèrent la parole à Pergé puis descendirent à Attalia.

26. De là, ils embarquèrent pour Antioche, d'où ils étaient partis, ayant été remis à la grâce de Dieu pour l'œuvre à accomplir.

27. A leur arrivée, ils réunirent l'Eglise pour raconter tout ce que Dieu avait fait avec eux et comment il avait ouvert aux païens la porte de la foi.

28. Ils restèrent assez longtemps avec les disciples.

Actes des Apôtres 15.1 à 15.21 >>>