LA FOI EN DIEU ... AVOIR LA FOI EN JESUS CHRIST


La simplicité volontaire.

Actes des Apôtres (16.10 ~ Traduit du grec) :

« Après cette vision, nous avons aussitôt cherché

à nous rendre en Macédoine, convaincus que Dieu

nous appelait à les évangéliser. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

24 Juillet


Le récit des Actes des Apôtres est attribué à Luc mais celui-ci n'apparaît pas avant ce verset où il utilise la première personne du pluriel "nous".

Comme pour les quatres évangiles, l'identification de l'auteur demeure discrète et ceci a généré différentes hypothèses sur leur identité présumée.

Mais qu'importe que ce soit Luc, Matthieu, Marc, Jean ou un autre qui ait rédigé ces textes.

Leur discrétion, leur "simplicité volontaire", est une marque d'humilité de la part de serviteurs de Dieu, d'auteurs presque anonymes qui ont souhaité s'effacer devant l'œuvre prodigieuse que le Seigneur leur avait confiée.

La croissance du disciple dans la foi passe par le développement de l'humilité.

Il faut savoir s'effacer pour laisser pleinement s'épanouir le Saint Esprit auprès de ceux qui sont appelés à être touchés par les enseignements divins.

Les co-auteurs de la Bible, sans savoir qu'ils le deviendraient, n'ont visé aucun prix littéraire, aucune rémunération.

Et nous leur devons d'être ceux auxquels il fut donné de recevoir la Parole de Dieu ... pour la transmettre à notre tour.

Ce sont ces témoignages qui permettent a ceux qui croient en les lisant, ou en les entendant, d'entrer dans le Royaume de Dieu car Jésus a enseigné :

« Je ne prie pas seulement pour eux, mais aussi pour ceux qui croiront en moi grâce à leur parole. » (Jean 17.20)

La simplicité volontaire ...

Retour en page d'accueil


Paul appelé Macédoine

Actes des Apôtres

Traduit du grec : versets 16.1 à 16.15

1. Il arriva à Derbé et à Lystre. Il y avait là un disciple du nom de Timothée, fils d'une Juive croyante et d'un père grec.

2. Il avait une bonne réputation parmi les frères de Lystre et d'Iconium.

3. Paul voulait qu'il parte avec lui et, après l'avoir pris, il le circoncit à cause des Juifs qui se trouvaient dans les environs. Car tous savaient que son père était grec.

4. Quand ils traversaient les villes, ils transmettaient de se conformer aux décisions prises par les apôtres et les anciens de Jérusalem.

5. Ainsi les Eglises s'affermissaient par la foi et croisaient en nombre chaque jour.

6. Ils traversèrent la Phrygie et la région galate, ayant été empêchés par le Saint Esprit d’annoncer la parole en Asie.

7. A l'approche de la Mysie, ils tentèrent de se rendre en Bithynie, mais l’Esprit de Jésus ne le leur permit pas.

8. Ils traversèrent la Mysie et descendirent à Troas.

9. Pendant la nuit, Paul eut une vision. Un Macédonien lui apparut, debout, lui faisant cette prière : Passe en Macédoine, secours-nous !

10. Après cette vision, nous avons aussitôt cherché à nous rendre en Macédoine, convaincus que Dieu nous appelait à les évangéliser.

11. Prenant le large au départ de Troas, nous nous sommes dirigés droit sur Samothrace, puis le lendemain sur Néapolis.

12. De là, nous sommes allés à Philippes, ville colonisée du premier district de Macédoine. Nous avons passé quelques jours dans cette ville.

13. Le jour du sabbat, nous en avons franchi la porte pour nous rendre au bord d'une rivière que nous pensions être un lieu de prière. Nous étant assis, nous avons parlé aux femmes qui s'étaient rassemblées.

14. Une femme nommée Lydie, marchande de pourpre originaire de la ville de Thyatire, croyait en Dieu. Elle écoutait, et le Seigneur lui ouvrit le cœur afin qu'elle s'imprègne de ce que disait Paul.

15. Quand elle fut baptisée, ainsi que sa maison, elle les pria en disant : Puisque vous avez estimé que je croyais au Seigneur, entrez dans ma maison et restez-y ! Et elle nous en persuada.

Actes des Apôtres 16.16 à 16.40 >>>