LA FOI EN DIEU ... AVOIR LA FOI EN JESUS CHRIST


Le chant du Départ.

Actes des Apôtres (16.25 ~ Traduit du grec) :

« Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient

et chantaient les louanges de Dieu.

Les prisonniers les écoutaient. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

25 Juillet


Pendant la révolution française, le "Chant du Départ" invitait les hommes à rejoindre les armées républicaines en ces termes :

"La victoire en chantant, nous ouvre la barrière ..."

Paul et Silas chantaient une toute autre victoire !

Celle de Dieu et de la Vérité de l'Evangile qui allait être proclamée sur la Terre entière.

Et ce chant a fait tomber les barrières de leur prison.

« Soudain, il y eut un grand tremblement de terre qui ébranla les fondements de la prison. Aussitôt, toutes les portes s’ouvrirent et tous les liens se rompirent. » (Actes 16.26)

Ils ont été libérés miraculeusement tout comme Pierre le fut une première fois lorsque le roi Hérode voulut le faire emprisonner (Actes 12).

On n'enferme pas la Vérité !

Les tyrans de tous peuples et de toutes époques auront beau faire.

La Bonne Nouvelle du salut par Jésus-Christ continuera d'être proclamée.

Les forteresses encore dressées de nos jours pour étouffer les voix des chrétiens opprimés en Asie ou ailleurs ne détourneront pas la Voie du Seigneur.

Ce chemin est tracé pour les hommes et les femmes qui ont décidé de le suivre malgré les souffrances.

Ceux-ci répondent ainsi à cet appel reproduit en Mathieu 3.3 :

« Voici la voix de celui qui crie dans le désert :

Préparez le chemin du Seigneur, redressez ses sentiers. »

Le chant du départ

Retour en page d'accueil


Arrestation et délivrance de Paul

Actes des Apôtres

Traduit du grec : versets 16.16 à 16.40

16. Un jour où nous nous rendions au lieu de prière, une jeune servante animée d'un esprit de python vint à notre rencontre. Elle rapportait beaucoup à ses maîtres en rendant des oracles.

17. Elle nous suivait, Paul et nous, en criant : Ces hommes sont les serviteurs du Dieu Très-Haut. Ce sont eux qui vous annoncent la voie du salut.

18. Elle fit cela pendant plusieurs jours. Agacé, Paul se retourna et dit à l'esprit : Je t'ordonne au nom de Jésus Christ de sortir d'elle ! Et il sortit à l'instant.

19. Voyant s'envoler l'espoir de leurs gains, ses maîtres se saisirent de Paul et de Silas et les traînèrent jusqu'à l'agora devant les magistrats.

20. Les ayant conduits aux stratèges, ils dirent : Ces hommes sèment le trouble dans notre ville. Ce sont des Juifs !

21. Ils prônent des coutumes qu'il ne nous est pas permis d'admettre ni de pratiquer, nous qui sommes Romains.

22. La foule se ligua contre eux et les stratèges, ayant fait arracher leurs vêtements, ordonnèrent de les battre de verges.

23. On leur infligea de nombreux coups et ils furent jetés en prison. On recommanda au geôlier de les surveiller de près.

24. Celui-ci, ayant reçu cet ordre, les jeta dans la cellule la plus sûre en leur fixant les pieds dans des bois.

25. Vers le milieu de la nuit, Paul et Silas priaient et chantaient les louanges de Dieu. Les prisonniers les écoutaient.

26. Soudain, il y eut un grand tremblement de terre qui ébranla les fondements de la prison. Aussitôt, toutes les portes s’ouvrirent et tous les liens se rompirent.

27. Le geôlier se réveilla, et, voyant les portes de la prison ouvertes, tira son épée et allait se tuer. Il pensait que les prisonniers s’étaient échappés.

28. Mais Paul cria d’une voix forte : Ne te fais pas de mal, nous sommes tous ici !

29. Alors le geôlier, ayant demandé de la lumière, se précipita et tomba tout tremblant devant Paul et Silas.

30. Il les conduisit dehors et dit : Seigneurs, que me faut-il faire pour être sauvé ?

31. Ils répondirent : Crois au Seigneur Jésus, et tu seras sauvé, toi et ta famille.

32. Et ils lui annoncèrent la parole du Seigneur avec tous ceux qui étaient dans sa maison.

33. Il les prit avec lui, à cette heure de la nuit, pour laver leurs plaies, et il fut aussitôt baptisé, lui et tous les siens.

34. Les ayant conduits dans sa demeure, il leur servit à manger. Il se réjouissait avec toute sa famille d’avoir cru en Dieu.

35. Le jour venu, les stratèges envoyèrent les licteurs qui dirent : Relâche ces hommes !

36. Le geôlier rapporta ces propos à Paul : Les stratèges ont envoyé dire de vous relâcher. Alors, sortez-donc et allez en paix !

37. Mais Paul répondit : Après nous avoir fait battre publiquement, sans jugement, nous, citoyens romains qu'ils ont jetés en prison, ils veulent à présent nous faire sortir discrètement ? Eh bien non, qu'ils viennent eux-mêmes nous libérer !

38. Les licteurs rapportèrent ces propos aux stratèges. Ils furent effrayés en apprenant qu'ils étaient Romains.

39. Ils vinrent s'excuser auprès d'eux puis, les ayant libérés, ils leur demandèrent de quitter la ville.

40. Une fois sortis de prison, ils se rendirent chez Lydie. A la vue des frères, ils les encouragèrent puis s'en allèrent.

Actes des Apôtres 17.1 à 17.15 >>>