LA FOI EN DIEU ... AVOIR LA FOI EN JESUS CHRIST


Le dernier repas ?

Actes des Apôtres (27.34 ~ Traduit du grec) :

« Aussi je vous conseille de prendre de la nourriture,

car il y va de votre salut.

Aucun d'entre vous ne perdra un cheveu de sa tête. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

11 août


Depuis quatorze jours, le bateau qui emporte Paul vers Rome est à la dérive.

Hantés par la peur et les nausées probables, les autres passagers n'osent même plus se nourrir.

Paul, informé par une parole du Seigneur que tout le monde échapperait au naufrage, les invite à se nourrir pour reprendre des forces.

Certains auront peut-être le sentiment que c'est leur dernier repas ... mais c'est à un tout autre repas que Paul les a invités :

« Ceci dit, il prit du pain, et, après avoir rendu grâces à Dieu devant tous, il le rompit, et se mit à manger. » (Actes 27.35)

Paul vient d'organiser la Sainte Cène à bord du navire en perdition.

Et cet évènement va redonner de l'espoir à ceux qui se croyaient perdus.

« Reprenant courage, ils prirent tous de la nourriture. » (Actes 27.36)

Chaque dimanche, nous pouvons partager le repas du Seigneur.

Parmi tous ceux qui, dans les églises du monde, répondent présents à cet appel, beaucoup ont perdu courage et vivent dans la détresse.

Chaque repas peut-être le dernier ... mais celui-ci fait partie de notre salut.

Ni le pain, ni le vin de la Cène n'ont de vertu magique.

Ils rappellent simplement que Jésus s'est sacrifié pour nous sauver.

« Puis Il prit du pain et, après avoir rendu grâces, Il le rompit et le leur donna en disant :

Ceci est mon corps, qui est donné pour vous. Faites ceci en mémoire de moi.

Il prit de même la coupe après avoir soupé, en disant :

Cette coupe est la nouvelle alliance en mon sang, qui est répandu pour vous. » (Luc 22.19-20)

Ces gestes sont symboliques et certains les accomplissent comme des rituels dont ils ont perdu le sens.

Mais pour ceux qui vivent ces moments de partage au plus profond de leur âme, chaque repas dominical peut susciter un regain d'espérance.

Car ces repas préfigurent ce que Jésus nous a annoncé :

« Je vous déclare que je ne boirai sûrement plus, dorénavant, de ce fruit de la vigne jusqu'au jour où je le boirai, nouveau, avec vous, dans le Royaume de mon Père. » (Matthieu 26.29)

L'Esprit Saint est avec toi ...

Retour en page d'accueil


Sauvés du naufrage

Actes des Apôtres

Traduit du grec : versets 27.27 à 27.44

27. C'était la quatorzième nuit. Nous dérivions dans l'Adriatique quand les marins ont pressenti au milieu de la nuit que l'on approchait d'une terre.

28. Ils jetèrent la sonde et trouvèrent vingt brasses. Un peu plus loin, ils jetèrent de nouveau la sonde et trouvèrent quinze brasses.

29. Ils redoutaient que l'on s'échoue sur des rochers. Ils jetèrent quatre ancres à la poupe en souhaitant la venue du jour.

30. Les matelots cherchaient à s'enfuir du bateau. Sous prétexte de fixer des ancres à la proue, ils descendirent la chaloupe à la mer.

31. Paul dit au centurion et aux soldats : S'ils ne restent pas sur le bateau, vous ne pourrez être sauvés.

32. Alors les soldats coupèrent les cordages de la chaloupe qui alla s'échouer.

33. Avant la venue du jour, Paul exhorta tout le monde à prendre de la nourriture en disant : C’est aujourd’hui le quatorzième jour que vous êtes dans l’attente sans manger et vous restez sans avoir rien pris.

34. Aussi je vous conseille de prendre de la nourriture, car il y va de votre salut. Aucun d'entre vous ne perdra un cheveu de sa tête.

35. Ceci dit, il prit du pain, et, après avoir rendu grâces à Dieu devant tous, il le rompit, et se mit à manger.

36. Reprenant courage, ils prirent tous de la nourriture.

37. Nous étions, à bord du bateau, deux cent soixante-seize âmes en tout.

38. Quand ils furent rassasiés, ils allégèrent le bateau en jetant le blé à la mer.

39. Au lever du jour, ils ne reconnurent pas cette terre. Mais ils aperçurent une baie avec une plage vers laquelle ils espéraient pouvoir conduire le bateau.

40. Après avoir détaché les ancres des deux côtés, ils les abandonnèrent à la mer. Ils délièrent en même temps les fixations des gouvernails et, ayant hissé la voile d'artimon, le vent qui soufflait poussa vers la plage.

41. S'engageant dans une passe, ils dirigèrent le navire vers le rivage. La proue s'ensabla et s'immobilisa pendant que la poupe se disloquait sous les coups des vagues.

42. Les soldats voulaient tuer les prisonniers afin que personne ne prenne la fuite à la nage.

43. Le centurion qui voulait sauver Paul les empêcha d'accomplir leur dessein. Il ordonna à ceux qui pouvaient nager de se jeter à l'eau les premiers pour gagner la terre.

44. Les autres le feraient sur des planches ou quelques épaves venant du navire. Ainsi tous se retrouvèrent à terre saints et saufs.

Actes des Apôtres 28.1 à 28.31 >>>