LA FOI EN DIEU ... AVOIR LA FOI EN JESUS CHRIST


Le Dieu inconnu.

Actes des Apôtres (17.23 ~ Traduit du grec) :

« Car, en circulant et en considérant

vos monuments sacrés,

j’ai même trouvé un autel portant cette inscription :

Au dieu inconnu. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

27 Juillet


Paul est arrivé à Athènes.

Au cœur d'un monde où la culture grecque s'était répandue avec toutes ses idolâtries, les hommes parlent abondamment de philosophie.

Ils semblent ouverts à toutes idées nouvelles puisqu'ils ont même installé un autel pour une éventuelle divinité dont ils n'auraient pas connaissance avec cette inscription :

« Au dieu inconnu. »

En fait, cette pratique relève plutôt d'une crainte ancestrale fondée sur le polythéisme.

Chaque peuple avait ses dieux et chacun s'imaginait que les siens étaient plus forts que les autres ... mais une défaite au combat pouvait en faire douter !

Il ne fallait donc pas outrager une éventuelle divinité inconnue qui pourrait exister ...

Paul leur ouvre la porte de la foi chrétienne en leur annonçant que ces temps d'ignorance sont arrivés à leur terme.

« Dieu, dépassant les temps de l’ignorance, commande maintenant à tous les hommes, en tous lieux, de se repentir. » (Actes 17.30)

Le temps de l'ignorance est dépassé.

Le temps de la connaissance, de la révélation par Jésus-Christ est venu.

Il est donné à chacun de recevoir l'annonce de la Bonne Nouvelle.

Il est donné à chacun la faculté de se repentir et de choisir entre la vie et la mort et de connaître ce Dieu "inconnu", le seul qui se soit révélé au travers de Son fils unique : Jésus Christ.

Les athéniens ont entendu ... et ils ont choisi ...

« En entendant "résurrection des morts", les uns se moquèrent et d'autres dirent :

Nous t'entendrons à ce sujet une autre fois. » (Actes 17.32)

Ce mépris est très contemporain.

Notre société moderne est prête à accueillir toutes sortes de délires spirituels.

Beaucoup consultent l'horoscope, une voyante, l'occultisme à de nombreux adeptes ...

Mais l'enseignement de la foi chrétienne suscite l'indifférence, moqueries ou hostilité.

Il est encore donné à chacun la faculté de choisir.

Pour combien de temps ?

La Bible ... pour connaître Dieu.

Retour en page d'accueil


Paul à Athènes

Actes des Apôtres

Traduit du grec : versets 17.16 à 17.34

16. A Athènes, pendant que Paul les attendait, son esprit s'exaspérait de voir la ville pleine d'idôles.

17. Aussi discutait-il à la synagogue avec les Juifs et ceux qui adoraient Dieu, et tous les jours avec ceux qui passaient par l'agora.

18. Quelques philosophes épicuriens et stoïciens s'entretenaient avec lui. Certains disaient : Que peut bien vouloir dire ce bavard ? Et d'autres : Il semble prêcher pour des divinités étrangères ... parce qu'il annonçait la Bonne Nouvelle de Jésus et de la résurrection.

19. Ils le prirent pour le conduire devant l'Aéropage en disant : Pourrions-nous connaître cette nouvelle doctrine que tu proclames ?

20. Car tu portes à nos oreilles des propos étranges. Nous voulons donc savoir ce que cela veut dire.

21. Tous les Athéniens et les étrangers en résidence passaient le meilleur de leur temps à exposer ou à écouter les dernières nouveautés.

22. Paul, debout au milieu de l’Aréopage, dit : Hommes d'Athènes, je vous trouve à tous égards particulièrement religieux.

23. Car, en circulant et en considérant vos monuments sacrés, j’ai même trouvé un autel portant cette inscription : "Au dieu inconnu". Aussi, ce que vous adorez sans le connaître, moi je vous l'annonce !

24. Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve, c'est le Seigneur du ciel et de la terre. Il n’habite pas des sanctuaires faits de mains d’hommes.

25. Il n’est pas servi par des mains humaines, comme s’il avait besoin de quelque chose, Lui qui donne à tous la vie, le souffle, et toutes choses.

26. Il a fait que toutes races humaines, à partir d'un seul, habitent toute la surface de la terre. Il a déterminé la durée des temps et les limites de leur habitat.

27. Tout ceci pour qu’ils cherchent Dieu, et qu’ils puissent Le trouver presque en tâtonnant, alors qu’Il n'est guère loin de chacun de nous.

28. Car en Lui nous avons la vie, le mouvement, et l’être. Comme l'ont dit aussi certains de vos poètes : "En effet, nous sommes de sa race".

29. Etant donc de la race de Dieu, nous ne devons pas penser que la divinité soit semblable à de l’or, de l’argent, ou à de la pierre, sculptés par l’art et l’imagination de l’homme.

30. Dieu, dépassant les temps de l’ignorance, commande maintenant à tous les hommes, en tous lieux, de se repentir.

31. Car Il a fixé un jour où Il jugera le monde entier avec justice, par l’homme qu’Il a désigné. Il en a donné à tous la preuve en le ressuscitant des morts.

32. En entendant "résurrection des morts", les uns se moquèrent et d'autres dirent : Nous t'entendrons à ce sujet une autre fois.

33. Alors Paul les quitta.

34. Quelques hommes se joignirent à lui et crurent, parmi lesquels Denys l'Aéropagite et une femme nommée Damaris, et d'autres aussi.

Actes des Apôtres 18.1 à 18.28 >>>