AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


La Trinité dans l'Unité.

Epître aux Ephésiens (4.6 ~ Traduit du grec) :

« Un seul Dieu et Père de tous,

au-dessus de tous, parmi tous, et en tous. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

15 Octobre


L'expression « Trinité », ou « Dieu trinitaire » n'apparaît pas dans la Bible.

Mais ce passage de l'épître aux Ephésiens est une base des plus solides pour fonder bibliquement la Trinité dans l'Unité.

Le principe d'unité repose sur une dénomination générique : « un seul Seigneur » ou « un seul Dieu ».

La manifestation trinitaire dans l'espace s'exprime par des états spécifiques.

Dieu est :

« ... au-dessus de tous, parmi tous, et en tous. »

Le Père est au-dessus de nous ... position universelle mais pas nécessairement prééminence dans l'ordre de la Trinité comme certains l'affirment.

Le Père est spatialement parmi nous grâce à Son Fils :

« En effet, là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom, je suis là au milieu d'eux ! » (Matthieu 18:20)

Il est ainsi parmi nous, chrétiens assemblés, proclamant notre foi en Jésus Christ.

Enfin, l'Esprit Saint vit en nous, envoyé par le Père associé au Fils :

« L'Intercesseur, l’Esprit Saint que le Père enverra en mon nom, vous enseignera toutes choses et vous rappellera tout ce que je vous ai dit. » (Jean 14:26)

Cette présence se révèle par le baptême dans le Saint Esprit.

« Après ces paroles, Il souffla sur eux et leur dit : Recevez l'Esprit Saint. » (Jean 20:22)

La première manifestation du Souffle divin chez les disciples nés de nouveau du fait de leur immersion dans l'Esprit Saint fut le don de pardonner, de remettre les péchés commis à notre encontre.

Il s'agit bien souvent de simples frustrations d'importance mineure.

Le Seigneur nous incite à exercer cette délivrance dès à présent.

« Ceux à qui vous pardonnerez les péchés, ils leur seront pardonnés. Ceux à qui vous les retiendrez, ils leur seront retenus. » (Jean 20:23)

Paul s'inspire de cet enseignement pour proclamer à son tour :

« Soyez bons les uns envers les autres, compatissants. Pardonnez-vous mutuellement, comme Dieu vous a fait grâce en Christ. » (verset 32)

Car il savait que le Seigneur entend ainsi nous tester dans cette vie en vue de nous associer à une très haute responsabilité à venir :

« Ne savez-vous donc pas que les saints jugeront le monde ? » (1 Corinthiens 6.2)

Dans une certaine mesure, en faisant siéger les saints au tribunal du jugement dernier, ceux-ci sont appelés à former un quatrième élément aux côtés de la Trinité.

Doit-on pour autant en concevoir une Quaternité ?

S'il s'agit d'une simple question de terminologie, pourquoi pas ?

Mais ceci ne saurait pour autant altérer la Trinité du Dieu Unique.

Un seul Dieu et Père de tous ...

Retour en page d'accueil


L'unité dans la foi

Epître aux Ephésiens

Traduit du grec : versets 4.1 à 4.32

1. Je vous exhorte donc, moi, le prisonnier dans le Seigneur, à vous conduire d’une manière digne de l'appel qui vous a été adressé.

2. Supportez-vous les uns les autres avec amour, en toute humilité et douceur, avec patience.

3. Efforçez-vous de conserver l’unité de l’Esprit par le lien de la paix.

4. Il y a un seul corps et un seul Esprit, de même que vous avez été appelés à une seule espérance par votre vocation.

5. Il y a un seul Seigneur, une seule foi, un seul baptême.

6. Un seul Dieu et Père de tous, au-dessus de tous, parmi tous, et en tous.

7. Et à chacun de nous la grâce a été donnée selon la mesure du don du Christ.

8. C’est pourquoi il est dit : « Monté dans les hauteurs, il a emmené des captifs, il a fait des dons aux hommes. »

9. « Il est monté. » Que dire ? Sinon qu'Il est aussi descendu dans les terres inférieures.

10. Celui qui est descendu est aussi Celui qui est monté plus haut que tous les cieux, afin de remplir l'univers.

11. Et Lui-même a donné aux uns d'être apôtres, prophètes pour d'autres, d'autres sont évangélistes, pasteurs, enseignants.

12. Ceci pour permettre aux saints d'accomplir le ministère visant à l'édification du corps du Christ.

13. Afin de parvenir tous à l'unité dans la foi et la connaissance du Fils de Dieu, à l'état d'adultes, en mesure d'atteindre la plénitude du Christ.

14. Ainsi nous ne serons plus comme des enfants ballotés et emportés à tout vent de doctrine, joués par les hommes et leur astuce à fourvoyer dans l'erreur.

15. En confessant la vérité, dans l'amour, nous grandirons à tous égards vers Celui qui est la tête : Christ !

16. C'est de Lui que tout le corps, bien coordonné et cohérent, s'articule selon une activité où chacun prend sa part, contribuant à la croissance du corps pour sa propre édification dans l'amour.

17. Voici donc ce que je dis et j'en atteste devant le Seigneur : ne vous conduisez plus comme les païens le font en suivant leur vaine intelligence !

18. Leur pensée prisonnière des ténèbres les rend étrangers à la vie de Dieu, à cause de l'ignorance qui les habite et de l'endurcissement de leurs cœurs.

19. Ceux qui sont devenus inconscients se sont livrés à la débauche en vue de pratiquer toute impureté dans la cupidité.

20. Vous, vous n'avez rien appris de tel en Christ !

21. Si du moins c'est bien de Lui que l'on vous a parlé, et en Lui que vous avez été enseignés, conformément à la vérité qui est en Jésus.

22. Débarrassez-vous de votre conduite passée, du vieil homme qui se corrompt au gré des convoitises trompeuses.

23. Que votre intelligence soit renouvelée par l'Esprit.

24. Il vous faut revêtir l'homme nouveau, créé selon Dieu dans la justice et la sainteté issues de la vérité.

25. C'est ainsi que, débarrassés du mensonge, chacun dira la vérité à son prochain, car nous sommes membres les uns des autres.

26. « Etes-vous en colère ? Ne péchez pas ! » Que le soleil ne se couche pas sur votre amertume.

27. N'offrez pas une occasion au diable.

28. Que le voleur cesse de voler mais plutôt qu'il prenne la peine d'accomplir ce qui est bien de ses propres mains. Il pourra ainsi partager avec celui qui est dans le besoin.

29. Qu'aucune parole malvenue ne sorte de votre bouche, mais plutôt quelque bonne parole pour édifier celui qui en a besoin et apporter une grâce à ceux qui l'écoutent.

30. N'attristez pas le Saint Esprit de Dieu par qui vous avez été marqués d'un sceau en vue du jour du rachat.

31. Que soient bannis de chez vous toute amertume, fureur ou colère, cri et insulte, ainsi que toute méchanceté.

32. Soyez bons les uns envers les autres, compatissants. Pardonnez-vous mutuellement, comme Dieu vous a fait grâce en Christ.

Epître aux Ephésiens : 5.1 à 5.21 >>>