AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Qu'est-ce que l'Eglise ?

Epître aux Ephésiens (2.20 ~ Traduit du grec) :

« Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des

prophètes, Jésus Christ étant Lui-même la pierre angulaire. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

13 Octobre


Pour beaucoup, l'Eglise est un bâtiment.

Les premiers chrétiens qui se réunissaient en tous lieux n'auraient rien compris à une telle conception.

Le terme grec "ekklesia" qui a donné le mot église avait pour sens : "assemblée".

De même, pour les Juifs, la synagogue vient d'un mot grec signifiant "assemblée" adapté de l'hébreu "Beit Knesset" (maison de l'assemblée).

Dans le cadre du Premier (Ancien) Testament, le Temple de Jérusalem était un lieu saint qui symbolisait la présence de Dieu.

Le Temple a été détruit au premier siècle de notre ère, 40 ans après la crucifixion de Jésus ... et aucun lieu ne lui a été substitué.

Paul précise aux chrétiens d'Ephèse qu'ils sont édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes ... et non sur des fondations de pierres ou de béton.

Jésus Christ est la pierre angulaire de cet édifice, métaphore qui désigne l'élément fondateur, la "pierre inaugurale" sur laquelle repose un nouvel édifice, et sans laquelle celui-ci ne pourrait s'élever.

Sur cette base, l'Eglise qui s'édifie n'est pas faite de pierres, de matières mortes ... mais d'êtres vivants constituant l'assemblée des chrétiens.

Ainsi : « En Lui, toute construction bien ajustée s’élève pour former un temple saint dans le Seigneur. En Lui, vous vous édifiez aussi pour être une demeure pour Dieu, par l'Esprit. » (Ephésiens 2.21-22)

"Ekklesia" est une assemblée vivante fondée par un Dieu vivant !

Le terme "Ekklesia" est composé de la préposition "ek" (hors de) et dérivé du verbe "kaleo" (appeler).

L'Eglise, c'est ce qui est "appelé hors de" ... hors du monde et de ses pratiques, tout en restant dans le monde pour proclamer l'Evangile.

"Etre appelé hors de" évoque aussi la notion de sainteté.

Car être saint, c'est être "mis à part" selon la volonté de Dieu.

Ainsi, ce qui est saint dans une église, ce ne sont pas ses murs, mais les membres de l'assemblée "mis à part".

Le qualificatif de "saint" n'est donc pas réservé à quelques personnalités illustres une fois décédées.

Les saints sont bien vivants, parce qu'ils ont été appelés pour former une demeure pour Dieu, en ce monde, par l'Esprit.

Jésus Christ, pierre angulaire de l'Eglise

Retour en page d'accueil


Le salut par la grâce

Epître aux Ephésiens

Traduit du grec : versets 2.1 à 2.22

1. Et vous, vous étiez morts du fait de vos péchés et de vos fautes.

2. C'est là que vous marchiez autrefois, conformément à ce monde qui suit le prince qui brasse de l'air, que l'Esprit laisse agir parmi les fils de la rébellion.

3. Nous en étions aussi, nous tous qui suivions autrefois les désirs de notre chair, à la merci de ses volontés et des mauvaises pensées. Par nature, nous étions aussi comme les autres voués à la colère.

4. Mais Dieu est riche en miséricorde à cause du grand amour dont Il nous a aimés.

5. Et bien que morts à cause de nos fautes, Il nous a fait vivre avec le Christ, et c'est par la grâce que vous êtes sauvés.

6. Il nous a ressuscités avec Lui pour nous faire asseoir au plus haut des cieux, en Jésus Christ.

7. Ainsi montre-t-Il aux siècles à venir la richesse débordante de Sa grâce par Sa bonté envers nous, en Jésus Christ.

8. Car vous êtes sauvés par la grâce, par la foi. Et ceci ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu.

9. Cela ne vient pas des œuvres, afin que personne ne se vante.

10. Car nous sommes Son ouvrage, créés en Jésus Christ pour de bonnes œuvres que Dieu a préparées d'avance, afin que nous les réalisions.

11. Aussi, souvenez-vous qu'autrefois, vous les païens dans la chair, vous étiez appelés incirconcis par ceux qui se disent circoncis dans la chair par la main de l’homme.

12. Vous étiez en ce temps-là sans Christ, privés du droit de cité en Israël, étrangers aux alliances de la promesse, sans espérance et sans dieux dans le monde.

13. Mais maintenant, en Jésus Christ, vous qui étiez jadis éloignés, vous êtes devenus proches par le sang du Christ.

14. Car Il est notre paix, Lui qui, de ce qui était divisé n’a fait qu’un, en détruisant par Sa chair le mur mitoyen de la séparation : la haine.

15. Il a aboli la loi, avec ses commandements et ordonnances, afin de créer en Lui-même, à partir de la dualité, un seul homme nouveau, en établissant la paix.

16. Il réconcilie ainsi avec Dieu les uns et les autres en un seul corps, par la croix. En elle, Il anéantit la haine !

17. Il est venu annoncer la paix à vous qui étiez éloignés, et la paix à ceux qui étaient proches.

18. Car par Lui, nous avons accès les uns et les autres auprès du Père, dans un seul Esprit.

19. Ainsi donc, vous n’êtes plus des étrangers, ni des émigrés. Mais vous êtes concitoyens des saints, membres de la maison de Dieu.

20. Vous avez été édifiés sur le fondement des apôtres et des prophètes, Jésus Christ étant Lui-même la pierre angulaire.

21. En Lui, toute construction bien ajustée s’élève pour former un temple saint dans le Seigneur.

22. En Lui, vous vous édifiez aussi pour être une demeure pour Dieu, par l'Esprit.

Epître aux Ephésiens : 3.1 à 3.21 >>>