AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Le salut irréversible ?

Epître aux Romains (11.29 ~ Traduit du grec) :

« Car les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

26 août


Peut-on perdre les dons de Dieu, Son appel, le salut qu'Il nous a offert ?

Cette question demeure en débat au sein de l'Eglise d'autant que les traductions peuvent conduire à des interprétations divergentes.

Dieu ne se repent pas d'avoir appelé le peuple juif, puis de s'être tourné vers le reste du monde face à la surdité de ceux qui furent appelés en premier.

En effet, notre Sauveur « veut que tous les hommes soient sauvés et parviennent à la connaissance de la vérité. » (1 Timothée 2.4)

Dieu ne se repent pas d'avoir donné Son fils unique, Jésus Christ, en sacrifice pour le salut de l'humanité.

Son plan global de salut comporte deux temps que la Bible retrace par deux testaments, deux alliances.

Mais ceux qui ont bénéficié de Son salut au travers de la seconde alliance par le sang de Jésus Christ peuvent, tout comme le peuple de la première alliance, se détourner de la face de Dieu en perdant la foi.

Nous tenons par la foi (verset 20) mais nous pouvons être retranchés du fait de notre comportement (verset 22).

Ne nous prenons pas pour plus que nous sommes parce que Dieu nous a fait grâce !

« N'en sois pas prétentieux, mais crains plutôt !

Car si Dieu n'a pas épargné les rameaux naturels, il ne t'épargnerait pas non plus. » (Romains 11.20-21)

Ne pas être prétentieux ... savoir vivre en toute humilité : c'est cela craindre Dieu.

En fait, c'est plutôt notre nature humaine que nous devons redouter.

Sa fragilité face aux tentations de toutes natures, sa faiblesse face aux épreuves que nous pouvons subir, le manque de persévérance dans la confiance que nous plaçons en Dieu, tout ceci peut nous conduire sur de mauvaises pistes.

Mais il est aussi possible de se repentir et de revenir.

Tout comme Dieu est prêt à accueillir de nouveau le peuple Juif, Il est prêt à recevoir ceux qui se repentent sincèrement.

« Quant à eux, s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront greffés. Car Dieu peut de nouveau les greffer. » (verset 23)

Mais notre chute peut être irréversible !

Dieu ne regrettera pas pour autant Son appel même s'Il doit retrancher notre branche de l'arbre de vie.

Notre Sauveur ne regrettera jamais de nous avoir tendu la main !

Il nous a offert le don de la vie éternelle, Il ne reprendra pas ce qu'il a donné.

C'est à nous de ne pas perdre ce qui nous a été donné.

Le salut

Retour en page d'accueil


Le salut d'Israël

Epître aux Romains

Traduit du grec : versets 11.16 à 11.36

16. Car si les prémices sont saintes, la pâte le sera aussi ; et si la racine est sainte, les rameaux le seront aussi.

17. Si quelques rameaux ont été élagués, toi, l'olivier sauvage, tu as été greffé à leur place et tu profites ainsi de la sève montant de la racine de l'olivier.

18. Ne fais pas le fier aux dépens des rameaux ! Si tu fais le fier, saches que ce n'est pas toi qui portes la racine, c'est la racine qui te porte.

19. Tu vas dire : Des rameaux ont été élagués afin que moi je sois greffé.

20. C'est vrai, ils ont été élagués du fait de leur incrédulité, mais toi tu tiens par la foi. N'en sois pas prétentieux, mais crains plutôt !

21. Car si Dieu n'a pas épargné les rameaux naturels, il ne t'épargnerait pas non plus.

22. Considère en ceci la bonté et la sévérité de Dieu. D'une part, la sévérité envers ceux qui sont tombés, et d'autre part la bonté de Dieu envers toi, si tu demeures dans la bonté. Autrement, tu seras toi aussi retranché.

23. Quant à eux, s'ils ne persistent pas dans l'incrédulité, ils seront greffés. Car Dieu peut de nouveau les greffer.

24. Puisque toi, tu as pu être retranché de l'olivier sauvage qui était dans ta nature pour être greffé, à l'encontre de ta nature, sur un olivier cultivé, ils seront d'autant mieux greffés sur leur propre olivier qui était dans leur nature.

25. Car je ne veux pas, frères, que vous ignoriez ce mystère, afin que vous ne vous preniez point pour des sages : l'endurcissement d'une partie d’Israël durera jusqu’à ce que l'ensemble des païens soit entré.

26. C'est ainsi que tout Israël sera sauvé, comme il est écrit : « Le libérateur viendra de Sion, pour écarter de Jacob les impiétés.

27. Et voilà quelle sera mon alliance avec eux, lorsque j’enlèverai leurs péchés. »

28. Au regard de l’Evangile, ils sont ennemis à cause de vous. Mais au regard de l’élection, ils sont aimés à cause des pères.

29. Car les dons et l'appel de Dieu sont irrévocables.

30. Vous qui avez autrefois désobéi à Dieu, vous avez maintenant obtenu miséricorde par leur désobéissance.

31. Actuellement, ils ont ainsi désobéi consécutivement à votre miséricorde, afin d'obtenir aussi miséricorde.

32. Car Dieu a enfermé tous les hommes dans la désobéissance, pour faire miséricorde à tous.

33. Quelle profondeur, que la richesse, la sagesse et la science de Dieu ! Que Ses jugements sont insondables et Ses voies impénétrables !

34. « Car qui a connu la pensée du Seigneur ? Ou qui a été son conseiller ?

35 Ou qui lui aurait donné le premier, pour devoir être payé en retour ? »

36. Car tout est de Lui, par Lui et pour Lui. A Lui la gloire pour l'éternité ! Amen.

Epître aux Romains 12.1 à 12.21 >>>