AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Les divisions.

Epître aux Romains (16.17 ~ Traduit du grec) :

« Je vous exhorte, frères, à prendre garde

à ceux qui créent des divisions et des scandales,

s'opposant à l'enseignement que vous avez reçu.

Détournez-vous d'eux ! »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

31 août


Paul énumère consciencieusement tous ses frères et sœurs en Christ qu'il salue par la pensée, faute de pouvoir les saluer « d'un saint baiser » (verset 18).

Le qualificatif de "saint" est également employé au verset 15 pour désigner tous les membres d'une Eglise.

Est "saint" celui qui est mis à part du monde pour appartenir au Royaume de Dieu qui doit se manifester sur terre par Son Eglise, l'assemblée des croyants.

Est "saint" celui qui manifeste l'amour fraternel inspiré par l'Esprit Saint auprès de son entourage.

Aussi, Paul termine sa lettre aux chrétiens de Rome pour rappeler ses mises en garde contre ceux qui suscitent des dissensions et détruisent cette unité fraternelle.

La cohésion de l'édifice chrétien est fragile, et aucun groupe n'est à l'abri des comportements visant à le détruire.

La tentation est grande de se laisser aller à écouter des propos négatifs et à les entretenir.

Il faut également craindre ceux qui se font valoir par des discours séduisants, qui semblent animés par l'Esprit Saint, et qui en fait détournent la Parole de Dieu pour leur propre compte.

Tout comme le bon grain semé peut produire de beaux fruits, la mauvaise graine se révèlera par ce qu'elle produit.

Jésus nous a laissé un mode d'emploi pour les identifier, en quelque sorte un "détecteur de mensonges".

« Vous les reconnaîtrez d'après leurs fruits. Recueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ?

Ainsi, tout bon arbre fait de bons fruits, mais l'arbre pourri fait de mauvais fruits.

Un bon arbre ne peut faire de mauvais fruits, ni un arbre pourri faire de bons fruits.

Tout arbre ne produisant pas un bon fruit est retranché et jeté au feu.

C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez. » (Matthieu 7.16-20)

Pour un enfant, un arbre sans fruit ... sans feuille en hiver ... est difficile à identifier.

Or, dans le domaine du discernement psychologique, nous sommes bien souvent des enfants.

Il faut attendre quelques temps pour que le caractère d'un individu se révèle par ses fruits, ou du moins par ses feuilles puis ses fleurs.

Cependant, avant que le manipulateur soit démasqué, combien de personnes crédules se seront laissées séduire par de belles paroles qui sont autant de jolies fleurs éphémères ?

« Car de tels individus ne servent pas le Christ, notre Seigneur, mais leur propre ventre. Par de belles paroles et de beaux discours, ils séduisent les cœurs crédules. » (verset 18)

Paul est confiant : « Le Dieu de la paix écrasera promptement Satan sous vos pieds. » (verset 20)

C'est vrai, Dieu n'aura aucune peine à neutraliser l'adversaire rapidement.

Mais en attendant, c'est à chacun d'entre nous de déjouer ses manœuvres ... et nous sommes loins d'avoir la toute puissance divine !

C'est donc pas à pas que le combat se mène, jour après jour, à chaque instant en demeurant vigilant face aux faux prophètes qui peuvent se dresser dans les assemblées chrétiennes.

La paix face aux divisions

Retour en page d'accueil


Salutations et mises en garde

Epître aux Romains

Traduit du grec : versets 16.1 à 16.27

1. Je vous recommande Phœbé, notre sœur, qui est aussi au service de l'Eglise de Cenchrées.

2. Accueillez-la dans le Seigneur d'une manière digne des saints, et venez-lui en aide au cas où elle en aurait besoin, car elle en a aidé beaucoup dont moi-même.

3. Saluez Prisca et Aquilas, mes collaborateurs en Jésus Christ.

4. Ils ont risqué leurs têtes pour ma vie. Il n'y a pas que moi qui leur soit reconnaissant, mais aussi toutes les Eglises du monde païen.

5. De même pour leur Eglise de maison. Saluez Epénète, mon bien-aimé, prémices de l'Asie pour Christ.

6. Saluez Marie qui s'est donnée beaucoup de peine pour vous.

7. Saluez Andronicos et Junias, mes parents et compagnons de captivité. Ce sont des apôtres éminents qui m'ont précédé en Christ.

8. Saluez Ampliatos, mon bien-aimé dans le Seigneur.

9. Saluez Urbain, notre collaborateur en Christ, et Stachys, mon bien-aimé.

10. Saluez Apelles, qui a fait ses preuves en Christ. Saluez ceux de la maison d'Aristobule.

11. Saluez Hérodion, mon parent. Saluez ceux de la maison de Narcisse qui sont dans le Seigneur.

12. Saluez Tryphène et Tryphose, qui se sont donné de la peine dans le Seigneur. Saluez Persis, la bien-aimée, qui s'est donné beaucoup de peine dans le Seigneur.

13. Saluez Rufus, élu dans le Seigneur, et sa mère, qui est aussi la mienne.

14. Saluez Asyncrite, Phlégon, Hermès, Patrobas, Hermas et les frères avec eux.

15. Saluez Philologos et Julie, Nérée et sa sœur, Olympas, et les saints qui sont avec eux.

16. Saluez-vous les uns les autres d'un saint baiser. Toutes les Eglises du Christ vous saluent.

17. Je vous exhorte, frères, à prendre garde à ceux qui créent des divisions et des scandales, s'opposant à l’enseignement que vous avez reçu. Détournez-vous d’eux !

18. Car de tels individus ne servent pas le Christ, notre Seigneur, mais leur propre ventre. Par de belles paroles et de beaux discours, ils séduisent les cœurs crédules.

19. En fait, votre obéissance est connue de tous. Donc je me réjouis à votre sujet et désire que vous soyez avisés pour le bien et sans compromission pour le mal.

20. Le Dieu de la paix écrasera promptement Satan sous vos pieds. Que la grâce de notre Seigneur Jésus Christ soit avec vous !

21. Timothée, mon collaborateur, vous salue, ainsi que Lucius, Jason et Sosipatros, mes parents.

22. Je vous salue, moi Tertius, qui ai écrit cette lettre dans le Seigneur.

23. Gaïus, mon hôte et celui de toute l'Eglise, vous salue. Eraste, le trésorier de la ville, vous salue, ainsi que le frère Quartus.

24. [ce passage ne figure que dans quelques manuscrits]

25. A Celui qui a le pouvoir de vous affermir selon l'Evangile que j'annonce, par la proclamation de Jésus Christ, selon la révélation de ce mystère gardé dans le silence de tous temps.

26. Il est maintenant manifesté au travers d'écrits prophétiques, et sur ordre de l'Eternel Dieu, porté à la connaissance de toutes les nations en vue de l'obéissance dans la foi.

27. A Dieu, Seul sage, par Jésus Christ, à Lui la gloire éternelle ! Amen.

Première épître aux Corinthiens
1.1 à 1.31 >>>