AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


La confession.

Epître de Jacques (5.16 ~ Traduit du grec) :

« Confessez donc vos péchés les uns aux autres,

et priez les uns pour les autres, afin d'être guéris.

La prière d'un juste agit avec beaucoup de force. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

4 Décembre


La confession des péchés dans le Nouveau Testament ne requiert la présence d'aucun spécialiste, ni prêtre, ni pasteur.

Il est ici préconisé de pratiquer la confession réciproque, chacun ayant le même statut : celui de pécheur devant Dieu.

Nul ne se situe au-dessus de l'autre, car celui qui entend la confession se confessera à son tour parmi ses frères.

Afin de pouvoir s'écouter et s'exprimer l'un après l'autre, un petit nombre de fidèles sera le mieux adapté.

Un groupe de maison, une cellule de prière peut vivre ainsi le partage de la foi, de la repentance et de la prière.

Car de la prière dépend la guérison, tant physique que spirituelle.

Ces prières seront accueillies par Jésus, seul intercesseur habilité auprès de Dieu.

« En effet, là où deux ou trois sont rassemblés en mon nom, je suis là au milieu d'eux ! » (Matthieu 18.20)

Rien ne nous empêche, également, de Lui confesser directement nos péchés quand nous sommes seuls par le ministère de l'Esprit Saint.

Il m'est arrivé, au retour d'un groupe de prière où plusieurs avaient confessé leurs péchés, de m'interroger en ces termes :

"Et moi, de quoi aurais-je à me repentir ?"

Une voix intérieure me souffla : "L'arrogance !"

J'étais surpris : "Comment ? Moi ? Mais je ne suis pas arrogant."

Le lendemain, à l'heure du café, je consultais le quotidien local lorsque je vis un article qui me concernait.

L'auteur me mettait en cause, sans citer mon nom mais en évoquant ma fonction, parce que lors d'une réunion publique du conseil municipal j'avais mal répondu à ceux de son groupe.

Je fus tenté d'invoquer un "droit de réponse" mais aussitôt le message de la veille me revint en mémoire :

Oui, j'avais été arrogant envers ces personnes cinq jours auparavant !

Le Seigneur le savait, comme Il savait la veille au soir que cet article serait publié le lendemain.

Alors je me suis dit qu'il vaudrait mieux que j'aille m'excuser de mon arrogance auprès de ces personnes ...

... et remercier le Seigneur de m'avoir rappelé à l'ordre !

L'Esprit Saint est un conseiller qui se tient à notre écoute 24 heures sur 24.

La confession à Jésus

Retour en page d'accueil


Exhortations finales

Epître de Jacques

Traduit du grec : versets 5.1 à 5.20

1. Et maintenant, vous les riches, pleurez en hurlant sur les malheurs qui vont venir.

2. Votre richesse est pourrie, et vos vêtements mangés par les mites.

3. Votre or et votre argent rouillent et cette rouille témoignera contre vous, elle consommera vos chairs comme un feu. Vous avez amassé des richesses jusqu'aux derniers jours.

4. Ecoutez le cri du salaire des ouvriers qui ont moissonné vos champs et que vous avez gardé. Les clameurs des moissonneurs sont montées aux oreilles du Seigneur des armées.

5. Vous avez vécu sur terre dans les délices et le confort, votre cœur s'est repu pendant le carnage.

6. Vous avez condamné, vous avez tué le Juste : Il ne vous a pas résisté.

7. Prenez donc patience, frères, jusqu'à l'avènement du Seigneur. Voyez le cultivateur de la terre, il attend le précieux fruit de la terre, patiemment, tant qu'il n'a pas récolté le précoce et le tardif.

8. Vous aussi, patientez, affermissez vos cœurs, parce que l'avènement du Seigneur est proche.

9. Frères, ne soupirez pas les uns contre les autres, pour ne pas être jugés. Voyez, le juge se tient aux portes.

10. Prenez en exemple, frères, la souffrance et la patience des prophètes qui ont parlé au nom du Seigneur.

11. Voici ce que nous proclamons : "Heureux ceux qui ont tenu bon !" Vous avez entendu parler de la persévérance de Job et vous avez compris le but du Seigneur, parce que « le Seigneur est miséricordieux et riche en compassion. »

12. Surtout, mes frères, ne jurez ni par le ciel, ni par la terre, ni d'une autre manière. Que votre oui soit oui et votre non, non, afin de ne pas tomber sous le jugement.

13. L'un d'entre vous est-il dans la souffrance ? Qu’il prie ! Un autre est-il joyeux ? Qu’il chante des cantiques !

14. L'un d'entre vous est-il malade ? Qu’il appelle les anciens de l’Eglise, et qu'ils prient pour lui après l’onction d’huile au nom du Seigneur.

15. La prière de la foi sauvera le patient et le Seigneur le relèvera. S’il a commis des péchés, il lui sera pardonné.

16. Confessez donc vos péchés les uns aux autres, et priez les uns pour les autres, afin d'être guéris. La prière d'un juste agit avec beaucoup de force.

17. Elie était un homme semblable à nous. Il pria avec instance pour qu’il ne pleuve pas, et il ne plut pas sur la terre pendant trois ans et six mois.

18. Puis il pria de nouveau. Le ciel donna de la pluie et la terre produisit son fruit.

19. Mes frères, si l'un de vous s’est égaré loin de la vérité, qu’un autre l’y ramène.

20. Sachez que celui qui ramènera un pécheur de la voie où il s’était égaré sauvera sa vie de la mort et couvrira une multitude de péchés.

Première épître de Pierre : 1.1 à 2.10 >>>