AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Les œuvres de la foi.

Epître de Jacques (2.18 ~ Traduit du grec) :

« Mais quelqu’un dira : Toi, tu as la foi, et moi, j’ai les œuvres.

Montre-moi ta foi sans les œuvres,

et moi je te montrerai la foi par mes œuvres ! »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

1er Décembre


Certains croyants négligent les actes de charité fondés sur l'amour du prochain, pensant peut-être qu'il suffit de " croire en Dieu ", respectant ainsi le premier commandement de Jésus.

« Tu aimeras le Seigneur, ton Dieu, de tout ton cœur, de toute ton âme, et de toute ta pensée.

C’est le plus grand et le premier commandement. » (Matthieu 22.37-38)

Mais Jésus n'en est pas resté là dans le rappel des commandements car il ajoute :

« Le deuxième est semblable à celui-ci :

Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Matthieu 22.39)

Celui-ci est repris au huitième verset de ce chapitre de Jacques qui qualifie ce commandement de "loi royale".

La loi de l'amour est au-dessus de toutes les autres.

C'est la loi du Royaume de Dieu qui doit s'imprégner dans le cœur de Ses élus, appelés à régner avec Lui dans Son royaume.

« Bien-aimés, aimons nous les uns les autres ; car l’amour est de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.

Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour. » (1 Jean 4.7-8)

Dès à présent sur cette Terre, Dieu ne nous a pas sauvés, par le moyen de la foi, pour rester indifférents au monde qui nous entoure.

La souffrance et la misère frappent à nos portes, à nos cœurs.

Les œuvres de la foi permettent à celle-ci de manifester concrètement, au travers de l'amour du prochain, le reflet de notre amour pour Celui qui a créé l'humanité à Son image.

Car nous sommes tous issus d'une même souche ... d'un même homme !

Il ne suffit donc pas de croire que Dieu existe car « les démons le croient aussi, et ils tremblent. » (verset 19)

Ce que Dieu attend de nous, c'est que la grâce qui nous a été offerte ne reste pas improductive : nous devons porter du fruit au travers de nos œuvres !

Le monde nous regarde, nous observe, et attend que les chrétiens se distinguent par des preuves concrètes de leur amour et non par de simples proclamations.

Autrement, cette triste constatation s'impose :

« Comme le corps sans souffle est mort, de même aussi, la foi sans les œuvres est morte. » (verset 26)

Et si notre foi est morte ... qu'en sera-t-il de la vie éternelle tant espérée ?

Les œuvres de la foi.

Retour en page d'accueil


La foi et les œuvres

Epître de Jacques

Traduit du grec : versets 2.1 à 2.26

1. Mes frères, que votre foi en notre glorieux Seigneur Jésus Christ soit impartiale.

2. D'une part, un homme avec bagues en or et brillamment vêtu entre dans votre assemblée. D'autre part, entre aussi un pauvre misérablement vêtu.

3. Allez-vous vous intéresser à celui qui est brillamment vêtu pour lui dire : "Toi, assieds-toi à cette bonne place", et dire au pauvre : "Toi, tiens-toi debout" ou "Assieds-toi là-bas, au pied de mon escabeau" ?

4. Ne faites-vous pas alors des discriminations en vous-mêmes en devenant des juges aux raisonnements néfastes ?

5. Ecoutez, mes frères bien-aimés, n'est-ce pas Dieu qui a choisi les pauvres en ce monde, mais riches en foi, pour hériter du Royaume qu'Il a promis à ceux qui L'aiment ?

6. Mais vous, vous méprisez le pauvre ! N'est-ce pas les riches qui vous oppriment et qui vous traînent devant les tribunaux ?

7. N'est-ce pas eux qui diffament le beau Nom qu'on invoque sur vous ?

8. Certes, si vous appliquez la loi royale conformément à l'Ecriture : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même », vous agissez bien !

9. Mais si vous êtes partiaux, vous commettez un péché, et la loi vous condamne pour transgression.

10. Oui, effectivement, observer toute la loi mais trébucher sur un seul point, c'est se rendre passible de tout.

11. Celui qui a dit : « Tu ne commettras pas d'adultère », a dit aussi : « Tu ne commettras pas de meurtre ». Donc, si tu ne commets pas d'adultère mais que tu commets un meurtre, tu transgresses toute la loi.

12. Aussi, parlez et agissez comme devant être jugés d'après la loi de liberté.

13. Car le jugement est sans pitié pour celui qui n'exerce pas la pitié, et la pitié dédaigne le jugement.

14. Mes frères, a quoi bon dire que l'on a la foi s’il n’y a aucune œuvre ? Cette foi peut-elle sauver quelqu'un ?

15. Si un frère ou une sœur sont nus et manquent chaque jour de nourriture,

16. et que l’un d’entre vous leur dise : "Allez en paix, chauffez-vous et rassasiez-vous", sans rien leur donner de ce qui est nécessaire au corps, à quoi bon ?

17. Il en est de même pour la foi : si vous n'avez pas les œuvres, elle est morte en soi.

18. Mais quelqu’un dira : "Toi, tu as la foi, et moi, j’ai les œuvres". Montre-moi ta foi sans les œuvres, et moi je te montrerai la foi par mes œuvres !

19. Tu crois que Dieu est unique ? Tu fais bien, les démons le croient aussi, et ils tremblent !

20. Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les œuvres est inutile ?

21. Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les œuvres, pour avoir offert son fils Isaac sur l’autel ?

22. Tu vois que la foi agissait avec ses œuvres, et par des œuvres la foi est parvenue à l'accomplissement.

23. Ainsi s’accomplit ce que dit l’Ecriture : « Abraham eut foi en Dieu, et cela lui fut compté pour justice », et il fut appelé ami de Dieu.

24. Vous voyez que l’homme est justifié par les œuvres, et pas seulement par la foi.

25. De même, Rahab la prostituée, ne fut-elle pas aussi justifiée par les œuvres, quand elle accueillit les messagers pour les faire partir par un autre chemin ?

26. Comme le corps sans souffle est mort, de même aussi, la foi sans les œuvres est morte.

Epître de Jacques : 3.1 à 3.18 >>>