AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


L'antéchrist.

Deuxième épître aux Thessaloniciens (2.8 ~ Traduit du grec) :

« Alors se révèlera l'impie, que le Seigneur Jésus

détruira du souffle de Sa bouche.

Il l'anéantira par l’éclat de Son avènement. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

2 Novembre


Le mystère de l'impiété doit pleinement se révéler quand "ce qui" ou "celui qui" le retient se sera retiré. De quoi ou de qui s'agit-il ?

« Car le mystère de l’impiété agit déjà. Il faut seulement que ce qui le retient se soit retiré. » (verset 7)

On peut concevoir que ce qui maintient l'impiété à l'état de mystère, c'est-à-dire caché, c'est l'existence de la piété par la foi d'une Eglise vivante.

Ce processus n'est pas le fruit d'un hasard mais s'intègre dans le plan conçu par Dieu :

« Aussi Dieu leur envoie-t-il une force d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge. » (verset 11).

L'Eglise doit-elle se retirer pour laisser le champ libre à l'impiété ... ou bien s'agit-il de l'Esprit Saint qui se manifeste jusqu'à présent sur l'Eglise par le don de la foi ?

Car l'extinction de la foi permettra à l'impiété de se manifester au grand jour.

« Premièrement, il faut que l’apostasie soit venue ... » (verset 3).

Jésus nous a avertis à ce sujet en ces termes :

« Mais quand viendra le Fils de l'homme, trouvera-t-il la foi sur terre ? » (Luc 18.8)

Le Christ est présent en ce monde par l'Esprit Saint pendant le temps de Sa grâce.

Jésus, au terme du temps de la grâce divine, se mettrait ainsi en retrait de ce monde, pendant les temps de la tribulation, pendant le règne de l'antéchrist.

Quelle que soit l'interprétation de ce passage de l'épître de Paul, il est certain que l'antéchrist est déjà à l'œuvre dans l'ombre depuis des millénaires.

Mais il doit pleinement se manifester au grand jour « avec toutes sortes d'actes de puissance, de signes et de prodiges trompeurs » s'inscrivant en négatif de ceux que Christ a accomplis.

Le développement des sciences et des technologies a largement contribué à étouffer la foi chrétienne pour y substituer d'autres croyances fondées sur le savoir humain.

Et celles-ci s'appuient sur de nombreux artifices qui offrent aux spectateurs médusés par les "progrès de la science" l'illusion d'un pouvoir prodigieux.

Ainsi se prépare le terrain où pousse l'ivraie de l'apostasie ...

Le temps de l'antéchrist.

Retour en page d'accueil


L'antéchrist

Seconde épître aux Thessaloniciens

Traduit du grec : versets 2.1 à 2.17

1. En ce qui concerne l’avènement de notre Seigneur Jésus Christ et notre rassemblement auprès de Lui, nous vous le demandons, frères :

2. Ne vous agitez pas hâtivement sans raison, ne vous laissez pas effrayer, soit par quelque inspiration, soit par quelque parole, ou par une lettre qui semblerait venir de nous, comme si le jour du Seigneur était déjà là.

3. Que personne ne vous séduise d’aucune manière. Premièrement, il faut que l’apostasie soit venue et que l'homme de l'impiété se révèle : c'est le fils de la perdition.

4. Il se dressera pour s'élever contre tout ce qu’on appelle Dieu ou ce qu’on adore, au point de s’asseoir dans le temple de Dieu, se proclamant lui-même dieu.

5. Ne vous souvenez-vous pas que je vous disais cela lorsque j’étais encore chez vous ?

6. Et maintenant, vous savez qui le retient avant d'être révélé en son temps.

7. Car le mystère de l’impiété agit déjà. Il faut seulement que ce qui le retient se soit retiré.

8. Alors se révèlera l'impie, que le Seigneur Jésus « détruira du souffle de Sa bouche ». Il l'anéantira par l’éclat de Son avènement.

9. L’apparition de l'impie sera marquée par l'activité de Satan avec toutes sortes d'actes de puissance, de signes et de prodiges trompeurs.

10. Ceux qui se perdent baigneront dans les séductions de l’injustice, parce qu’ils n’ont pas accueilli l’amour de la vérité pour être sauvés.

11. Aussi Dieu leur envoie-t-il une force d’égarement, pour qu’ils croient au mensonge.

12. Ainsi seront jugés tous ceux qui n’ont pas cru à la vérité mais qui ont pris plaisir à l’injustice.

13. Quant à nous, frères, nous devons continuellement rendre grâce à Dieu à votre sujet. Aimés du Seigneur, Dieu vous a choisis comme prémices pour être sauvés par l'Esprit de sanctification et par la foi en la vérité.

14. C'est dans ce but qu'Il vous a appelés par notre Evangile, afin de posséder la gloire de notre Seigneur Jésus Christ.

15. Ainsi donc, frères, tenez bon et attachez-vous aux enseignements que nous vous avons transmis, soit par la parole, soit par une lettre.

16. C'est bien Lui, notre Seigneur Jésus Christ, et Dieu notre Père, qui nous a aimés et nous a donné, par la grâce, une consolation éternelle et une bonne espérance.

17. Puisse-t-il réconforter vos cœurs et vous affermir en tout ce que vous faites et dites pour le bien.

Seconde épître aux Thessaloniciens :
3.1 à 3.18 >>>