AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Dieu est amour.

Première épître de Jean (4.16 ~ Traduit du grec) :

« Et nous, nous avons connu l’amour de Dieu pour nous,

et nous avons cru. Dieu est amour ! Et celui qui demeure

dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

14 Décembre


Pour Jean qui a vécu près de Jésus et assisté à Son sacrifice, l'amour de Dieu pour l'humanité ne fait aucun doute.

Nous retrouvons dans cette épître un développement similaire à cette profession de foi qui résume à elle seule le message biblique :

« Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils, l'Unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse mais qu'il ait la vie éternelle. » (Jean 3.16)

Jean nous a exposé dans l'Evangile combien le Père et le Fils étaient unis dans l'amour.

« Ne crois-tu pas que je suis dans le Père et que le Père est en moi ? Les paroles que je vous dis, je ne les dis pas de moi-même, car c'est le Père qui demeure en moi et accomplit Ses œuvres. » (Jean 14.10)

Les œuvres, miracles, guérisons, manifestent concrètement l'amour du Père au travers du Fils envers les hommes et les femmes qui Le rencontrent.

Jean affirme (verset 12) : « Personne n'a jamais vu Dieu. ».

Lui qui a vécu aux côtés du Fils de Dieu dans la chair, puis dans l'Esprit, n'en demeure pas moins convaincu que le Créateur infini est inaccessible à nos sens visuels.

Dieu ne peut être un objet d'idolâtrie que l'on regarde et que l'on touche, Il est Esprit, et s'exprime par la Parole.

La rencontre avec Dieu au travers de Son Fils, en Esprit, demeure une réalité vivante offerte aux hommes qui déclarent publiquement leur foi.

Jean nous propose de vivre notre foi dans un état de symbiose avec Dieu.

« Demeurez en moi, et moi en vous ! » (Jean 15.4)

En biologie, la symbiose est une association durable et réciproquement profitable entre des êtres vivants.

Ce mot vient du préfixe grec "sym" qui à un sens associatif, et de "bios" : la vie.

Cette présence de Dieu en nous, et sa réciprocité, s'accomplissent par l'Esprit Saint.

Ainsi, nous rejoignons la Trinité, constituant ainsi le quatrième élément d'une perfection à venir : la Quaternité.

« Réjouissons-nous, pleins d'allégresse, et rendons-Lui gloire, car la noce de l'Agneau est venue et Son épouse s'est préparée. » (Apocalypse 19.7)

L'Eglise, épouse de l'Agneau, est appelée à cette noce, à cette union avec son Seigneur.

Cette union se nomme Amour : la convergence spirituelle pour l'éternité.

« Voici la demeure de Dieu avec les hommes. Il y vivra avec eux. Ils seront Ses peuples et Lui sera le Dieu qui est avec eux. » (Apocalypse 21.3)

Dieu est amour

Retour en page d'accueil


L'amour de Dieu

Première épître de Jean

Traduit du grec : versets 4.1 à 4.21

1. Biens-aimés, n'ajoutez pas foi à tout esprit, mais éprouvez les esprits pour voir s'ils sont de Dieu, car de nombreux pseudo-prophètes se sont manifestés dans le monde.

2. Vous reconnaissez l'Esprit de Dieu à ceci : tout esprit qui confesse que Jésus Christ s'est incarné est de Dieu.

3. Et tout esprit qui ne confesse pas Jésus ainsi n'est pas de Dieu, mais il vient de l'antichrist. Vous avez entendu dire qu'il vient et il est déjà présent dans le monde.

4. Vous êtes de Dieu, petits enfants, aussi vous les avez vaincus, parce que Celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde.

5. Eux, ils sont du monde, aussi parlent-ils à la manière du monde et le monde les écoute.

6. Nous, nous sommes de Dieu. Celui qui connaît Dieu nous écoute, celui qui n'est pas de Dieu ne nous écoute pas. Ainsi nous reconnaissons l'Esprit de la vérité et l'esprit de l'erreur.

7. Bien-aimés, aimons nous les uns les autres. Car l’amour vient de Dieu, et quiconque aime est né de Dieu et connaît Dieu.

8. Celui qui n’aime pas n’a pas connu Dieu, car Dieu est amour.

9. L’amour de Dieu s'est manifesté parce que Dieu a envoyé son Fils unique dans le monde, afin que nous vivions par Lui.

10. Voici ce qu'est l'amour : ce n'est pas parce que nous avons aimé Dieu, mais parce qu’Il nous a aimés et a envoyé son Fils comme victime expiatoire pour nos péchés.

11. Bien-aimés, si Dieu nous a aimés à ce point, nous devons aussi nous aimer les uns les autres.

12. Personne n’a jamais vu Dieu. Si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous et Son amour est pleinement accompli en nous.

13. Ainsi nous reconnaissons que nous demeurons en Lui, et Lui en nous, parce qu’Il nous a fait don de Son Esprit.

14. Et nous, nous avons vu et nous en témoignons que le Père a envoyé le Fils comme Sauveur du monde.

15. Celui qui confesse que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu.

16. Et nous, nous avons connu l’amour de Dieu pour nous, et nous avons cru. Dieu est amour ! Et celui qui demeure dans l’amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.

17. Ainsi l'amour est parvenu à son accomplissement parmi nous, c'est notre assurance pour le jour du jugement, car tel Il est, tels nous sommes aussi dans ce monde.

18. L'amour ne connaît pas la crainte. Le parfait amour chasse la crainte au dehors parce que la crainte induit le châtiment. Celui qui a peur n'a pas atteint la perfection dans l'amour.

19. Nous nous aimons parce qu'Il nous a aimés en premier.

20. Si quelqu'un dit : "J'aime Dieu" et déteste son frère, c'est un menteur. Car celui qui n'aime pas son frère qu'il voit, ne peut aimer Dieu qu'il ne voit pas.

21. Voici donc le commandement que nous tenons de Lui : que celui qui aime Dieu, aime aussi son frère.

Première Epître de Jean : 5.1 à 5.21 >>>