AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Dieu est Esprit.

Evangile selon Jean (10.30 ~ Traduit du grec) :

« Moi et le Père nous sommes un. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

13 Juin


Ce verset résume un thème fréquent dans l'Evangile selon Jean : l'Unité entre Jésus et le Dieu créateur.

La réaction des religieux est immédiate : le rejet et la volonté de lapidation pour cause de blasphème.

« Les Juifs Lui répondirent :

Nous ne te lapidons pas du fait d'une bonne œuvre mais pour le blasphème : toi qui es un homme, tu te fais Dieu ! » (Jean 10.33)

Ils avaient réagi de même lorsque Jésus avait affirmé sa préexistence par rapport à Abraham :

« Oui, à vrai dire, avant qu'Abraham ne soit, moi "Je suis". » (Jean 8.58)

Le fait que Jésus s'identifie par "Je suis" l'associe à Dieu qui s'est révélé en ces termes à Moïse :

« Dieu dit à Moïse : Je suis celui qui suis.

Et il ajouta : C'est ainsi que tu répondras aux enfants d'Israël :

Celui qui s'appelle "JE SUIS" m'a envoyé vers vous. » (Exode 3.14)

Mais cette Unité entre le Père et Jésus n'est pas unité de corps car :

« Dieu est Esprit ... » (Jean 4.24)

Unis par un même Esprit, qui allait ensuite être répandu sur l'humanité à partir de la Pentecôte, Jésus nous rappelle que nous avons été créés à Son image : Esprits de Dieu.

« N'est-il pas écrit dans votre Loi :

"Moi, J'ai dit : vous êtes des dieux". » (Jean 10.34)

Dieu créa l'homme à Son image avec Son souffle qui est devenu le nôtre :

« L'Éternel Dieu forma l'homme de la poussière de la terre, il souffla dans ses narines un souffle de vie et l'homme devint un être vivant. » (Genèse 2.7)

Le "souffle" et l'Esprit s'expriment en grec ancien par un même mot : "pneuma".

Jésus nous permet de retrouver cette Unité primordiale entre l'Homme et Son créateur - qui a été perdue par Adam - par un même souffle, en un même Esprit.

Dieu est Esprit

Retour en page d'accueil


Jésus affirme Sa divinité

Evangile selon Jean

Traduit du grec : versets 10.22 à 10.42

22. C'était en hiver et on célébrait à Jérusalem la fête de la Dédicace.

23. Jésus se promenait dans le temple, sous le portique de Salomon.

24. Les Juifs l’encerclèrent et Lui dirent : Jusqu'à quand tiendras-tu notre esprit en suspens ? Si tu es le Christ, dis-le nous ouvertement.

25. Jésus leur répondit : Je vous l’ai dit et vous ne croyez pas. Les œuvres que je fais au nom de mon Père me rendent témoignage.

26. Mais vous ne croyez pas parce que vous n’êtes pas de mes brebis.

27. Mes brebis écoutent ma voix, je les connais et elles me suivent.

28. Je leur donne la vie éternelle et elles ne périront jamais. Personne ne les ravira de ma main.

29. Ce que mon Père m'a donné est plus grand que tout, et nul ne peut ravir quoi que ce soit de la main du Père.

30. Moi et le Père nous sommes un.

31. Les Juifs ramassèrent à nouveau des pierres pour Le lapider.

32. Jésus leur répondit : Je vous ai montré tant de belles œuvres venant du Père. Pour laquelle de ces œuvres me lapidez-vous ?

33. Les Juifs Lui répondirent : Nous ne te lapidons pas du fait d'une bonne œuvre mais pour le blasphème : toi qui es un homme, tu te fais Dieu !

34. Jésus dit en réponse : N'est-il pas écrit dans votre Loi : « Moi, J'ai dit : vous êtes des dieux ».

35. Il est vrai qu'Elle a appelé "dieux" ceux pour lesquels la parole de Dieu fut adressée. Et l'Ecriture ne peut-être abolie.

36. Or, à celui que le Père a sanctifié pour l'envoyer dans le monde, vous dites : "Tu blasphèmes !", parce que j'ai dit : "Je suis Fils de Dieu" ?

37. Si je ne fais pas les œuvres de mon Père, ne me croyez pas.

38. Mais si je les fais, même si vous ne croyez pas en moi, croyez en ces œuvres. Pour les avoir connues, vous connaîtrez que le Père est en moi et moi dans le Père.

39. Alors ils cherchèrent de nouveau à s'emparer de Lui mais Il s'échappa de leurs mains.

40. Puis Il partit encore de l'autre côté du Jourdain, où se trouvait Jean quand il baptisait, et Il y demeura.

41. Beaucoup vinrent à Lui. Ils disaient que Jean, certes, ne fit aucun signe, mais tout ce qu'il avait dit à Son sujet était vrai.

42. Et là, beaucoup crurent en Lui.

Jean 11.1 à 11.31 >>>