AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


La nouvelle naissance.

Evangile selon Jean (3.3 ~ Traduit du grec) :

« Si un homme n'est pas engendré d'en haut,

il ne peut voir le Royaume de Dieu. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

31 Mai


L'enseignement de Jésus à Nicodème ne figure que dans l'Evangile selon Jean.

Il constitue le fondement de la "nouvelle naissance".

"Né de nouveau", "Born again", sont des formules très en vogue dans les milieux évangéliques, notamment aux Etats-Unis.

Mais où commence cette nouvelle naissance ?

Comment se manifeste t-elle ?

Quand peut-on dire qu'un homme est "engendré d'en haut" ou "né de l'Esprit" ?

Un parallèle est nécessaire entre :

« Nul s'il n'est engendré d’eau et d’Esprit ne peut entrer dans le Royaume de Dieu. » (Jean 3.5) ... et : « A vrai dire, si vous ne vous convertissez pour devenir comme des petits enfants, vous n’entrerez pas dans le Royaume des cieux. » (Matthieu 18.3)

Matthieu ne parle pas de nouvelle naissance mais de retour à l'enfance au travers de la conversion, c'est-à-dire d'un changement de comportement.

Ce changement, c'est lui qui manifeste la nouvelle naissance : lorsque les œuvres de la chair cèdent le terrain aux œuvres de l'Esprit.

« Ceux qui sont en Christ ont crucifié la chair avec ses passions et ses désirs.

Si nous vivons par l'Esprit, marchons aussi par l'Esprit. » (Galates 5.24-25)

Ce changement de comportement résulte d'un changement d'état d'esprit appelé en grec "Metanoïa".

Le terme grec, et le verbe qui traduit ce changement d'esprit (metanoein), est souvent traduit par "conversion" dans le Nouveau Testament.

Paul recommande en Galates 5.16 : « Marchez selon l'Esprit ... », et les portes du Royaume de Dieu s'ouvriront dans votre cœur.

Ainsi, la nouvelle naissance commence avec la conversion, avec le changement de l'esprit par l'Esprit.

C'est une opération qui s'effectue au plus profond de l'individu.

On parle le plus souvent de "nouvelle naissance" mais la traduction du grec est plus explicite. En effet, en Jean 3.3 il est écrit :

γεννηθη ανωθεν ce qui se traduit par « engendré d'en haut ».

Cette nouvelle naissance n'est pas terrestre mais céleste.

Il faut également souligner que l'engendrement est antérieur à la naissance, car il s'agit de la conception de l'être et non de son apparition sur terre.

Ainsi, à celui qui est « engendré d'en haut », il est donné d'entrer dans le Royaume des cieux.

La nouvelle naissance dans l'Esprit Saint

Retour en page d'accueil


Jésus et Nicodème

Evangile selon Jean

Traduit du grec : versets 3.1 à 3.21

1. Il y avait un homme, parmi les Pharisiens, nommé Nicodème, un chef des Juifs.

2. Il vint Le voir, de nuit, et Lui dit : Rabbi, nous savons que tu es un maître venant de la part de Dieu. Car personne ne peut accomplir les signes que tu fais, si Dieu n’est avec lui.

3. Jésus lui répondit : Oui, à vrai dire, si un homme n'est pas engendré d'en haut, il ne peut voir le Royaume de Dieu.

4. Nicodème lui dit : Comment un homme peut-il naître quand il est vieux ? Peut-il entrer dans le ventre de sa mère une deuxième fois et renaître ?

5. Jésus répondit : Oui, à vrai dire, nul s'il n'est engendré d’eau et d’Esprit ne peut entrer dans le Royaume de Dieu.

6. Ce qui est généré de la chair est chair, et ce qui est généré par l’Esprit est esprit.

7. Ne t’étonne pas que je t’aie dit : "Il vous faut être engendrés d'en haut."

8. Le vent souffle où il veut, et tu en entends la voix, mais tu ne sais d’où il vient, ni où il va. Il en est ainsi de quiconque est engendré de l’Esprit.

9. Nicodème Lui dit : Comment cela peut-il se faire ?

10. Jésus lui répondit : Toi, tu es docteur en Israël, et tu ne sais pas cela ?

11. Oui, à vrai dire, nous parlons de ce que nous savons, nous témoignons de ce que nous avons vu, et vous ne recevez pas notre témoignage.

12. Si vous ne croyez pas quand je vous ai parlé de choses terrestres, comment croirez-vous quand je vous parlerai des choses célestes ?

13. Personne n’est monté au ciel, sinon celui qui est descendu du ciel : le Fils de l’homme.

14. Comme Moïse éleva le serpent dans le désert, il faut que le Fils de l'homme soit élevé.

15. Ainsi, quiconque croit en lui a la vie éternelle.

16. Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils, l'Unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse mais qu'il ait la vie éternelle.

17. En effet, Dieu n'a pas envoyé le Fils dans le monde pour qu'il juge le monde mais pour que le monde soit sauvé par lui.

18. Celui qui croit en lui n'est pas jugé, mais celui qui ne croit pas en lui a déjà été jugé, parce qu'il n'a pas cru dans le nom du Fils unique de Dieu.

19. Le jugement, le voici : la lumière est venue dans le monde mais les hommes ont préféré les ténèbres à la lumière parce que leurs œuvres étaient mauvaises.

20. Car quiconque fait le mal, hait la lumière, et ne vient pas à la lumière, afin que ses œuvres ne soient pas désapprouvées.

21. Mais celui qui agit dans la vérité vient à la lumière, afin que ses œuvres soient manifestes, car elles sont accomplies en Dieu.

Jean 3.22 à 3.36 >>>