AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


La trahison de Judas.

Evangile selon Jean (13.27 ~ Traduit du grec) :

« Alors, après la bouchée, Satan entra en lui.

Jésus lui dit :

Ce que tu fais, fais-le vite. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

19 Juin


Jésus connaissait le cœur de Judas.

Il savait que celui-ci était ouvert à la trahison.

En lui tendant une bouchée de pain pour le désigner, Jésus décide de mettre en œuvre le processus final de Son séjour sur terre.

Jésus n'a pas tenté Judas en accomplissant la prophétie de l'Ecriture citée au verset 18 et qui correspond au Psaume 41.10.

Il a accompli ce qui devait se réaliser suivant un plan préalablement déterminé.

« N’est-ce pas moi qui vous ai choisis, vous les douze ?

Et l’un de vous est un diable ! » (Jean 6.70)

L'Evangile selon Matthieu nous enseigne que Judas, bien qu'il se soit repenti, alla se pendre.

« Alors Judas, qui L'avait livré, voyant qu'Il était condamné, se repentit et restitua les trente pièces d'argent aux grands-prêtres et aux anciens. Il dit :

J'ai péché en livrant un sang innoncent. Ceux-ci répondirent : Pourquoi venir nous le dire ? C'est à toi de voir.

Jetant les pièces d'argent dans le sanctuaire, il se retira et s'en alla se pendre. » (Matthieu 27.3-5)

Judas est devenu le symbole du traître, de l'irrécupérable ... mais il en fallait un pour jouer ce vilain rôle !

« Hommes frères, il fallait que s’accomplisse l'Ecriture, que l'Esprit Saint avait annoncé par la bouche de David au sujet de Judas, qui s'est fait guide de ceux qui ont arrêté Jésus. » (Actes 1.16)

Judas n'est pas la victime d'un plan machiavélique. Sa prédisposition à la trahison, il l'avait acquise au cours de sa vie, pécheur parmi les pécheurs.

Bon nombre d'hommes auraient pu exécuter cette funeste mission si Judas n'était pas né, un autre l'aurait fait ... hier comme aujourd'hui !

Prions pour eux ... prions pour nous ... pour ne pas être un autre Judas.

« Ne nous emporte pas dans l'épreuve, mais délivre-nous du Malin. » (Matthieu 6.13)

La conscience et la trahison

Retour en page d'accueil


La trahison de Judas

Evangile selon Jean

Traduit du grec : versets 13.18 à 13.30

18. Je ne parle pas de vous tous. Moi, je connais ceux que j’ai choisis. Mais il faut que l’Ecriture soit accomplie : « Celui qui a mangé le pain avec moi, a levé son talon contre moi. »

19. Dès à présent je vous le dis, avant que cela arrive, afin que, lorsque cela arrivera, vous croyiez que Je suis.

20. Oui, à vrai dire, quiconque reçoit celui que j'envoie, me reçoit. Quiconque me reçoit, reçoit Celui qui m’a envoyé.

21. Ayant dit cela, Jésus fut bouleversé en Esprit, et Il dit pour en témoigner : Oui, à vrai dire, l’un d'entre vous me livrera.

22. Les disciples se regardaient les uns les autres, ne sachant de qui Il parlait.

23. Un des disciples, celui que Jésus aimait, était attablé aux côtés de Jésus.

24. Simon Pierre lui fit signe de demander qui pourrait être celui dont parlait Jésus.

25. Alors celui-là se pencha sur la poitrine de Jésus et Lui dit : Seigneur, qui est-ce ?

26. Jésus répondit : C’est celui à qui je donnerai la bouchée que j'aurai trempée. Et, plongeant la bouchée, Il la donna à Judas Iscariote, fils de Simon.

27. Alors, après la bouchée, Satan entra en lui. Jésus lui dit : Ce que tu fais, fais-le vite.

28. Aucun de ceux qui étaient à table ne comprit pourquoi Il avait dit cela.

29. Certains pensèrent, comme Judas tenait la bourse, que Jésus lui avait dit : Achète ce dont nous avons besoin pour la fête, ou bien de donner quelque chose aux pauvres.

30. Après avoir prit la bouchée, il sortit aussitôt. Il faisait nuit.

Jean 13.31 à 13.38 >>>