AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Un parfum de résurrection.

Evangile selon Jean (12.3 ~ Traduit du grec) :

« Alors Marie, prenant une livre d’un parfum de nard

authentique de grand prix, oignit les pieds de Jésus

et Lui essuya les pieds avec ses cheveux.

La maison fut remplie de l’odeur du parfum. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

16 Juin


Le geste de Marie de Béthanie prend toute sa dimension dans l'Evangile selon Jean car il annonce la mort de Jésus qui dit à Judas Iscariote :

« Laisse-la ! Elle a fait cela en vue du jour de mon ensevelissement. » (verset 7)

Ce geste annonce également Sa résurrection !

Le thème de la résurrection encadre ce récit au travers du personnage de Lazare.

Les faits se passent à Béthanie :

« Six jours avant la Pâque, Jésus se rendit à Béthanie, où était Lazare, que Jésus avait réveillé d'entre les morts. » (verset 1)

Jean insiste sur la présence de Lazare ressuscité : « Marthe servait et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec Lui. » (verset 2)

Beaucoup de juifs sont venus autant pour voir Jésus que Lazare :

« Mais une grande foule de Juifs eut connaissance que Jésus était à Béthanie. Ils y vinrent, non pas seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare qu’Il avait ressuscité des morts. » (verset 9)

Cette résurrection est insupportable aux adversaires de Jésus qui veulent supprimer Lazare.

« Les grands-prêtres décidèrent aussi de tuer Lazare. » (verset 10)

Après ces évènements à Béthanie, Jésus entre à Jérusalem pour accomplir Sa propre résurrection.

C'est également à Béthanie que se produit ensuite l'ascension de Jésus.

« Il les conduisit ensuite dehors près de Béthanie et, après avoir levé Ses mains, Il les bénit. Pendant qu'Il les bénissait, Il les quitta et Il fut emporté au ciel. » (Luc 24.50-51)

Il est aussi possible que Son retour se manifeste en premier lieu à Béthanie car c'est là que les disciples sont interpellés par deux anges :

« Hommes de Galilée, pourquoi restez-vous à regarder au ciel ?

Ce Jésus, qui a été enlevé au ciel du milieu de vous, viendra de même que vous l’avez vu s'en aller au ciel. » (Actes 1.11)

La signification du mot Béthanie demeure imprécise. Certains traduisent par "maison de tristesse", ou de "misère", tandis que le Talmud retient "maison des dattiers".

Selon Origène, Béthanie devrait se traduire par "maison de l'accomplissement".

En effet, après Béthanie :

« Tout est accompli. » (Jean 19.30)

La résurrection

Retour en page d'accueil


Marie de Béthanie oint
les pieds de Jésus

Evangile selon Jean

Traduit du grec : versets 12.1 à 12.19

1. Six jours avant la Pâque, Jésus se rendit à Béthanie, où était Lazare, que Jésus avait réveillé d'entre les morts.

2. Là, on Lui prépara un dîner. Marthe servait et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec Lui.

3. Alors Marie prit une livre d’un parfum de nard authentique de grand prix, oignit les pieds de Jésus et Lui essuya les pieds avec ses cheveux. La maison fut remplie de l’odeur du parfum.

4. Un de Ses disciples, Judas Iscariote, celui qui devait Le livrer, dit :

5. Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cents deniers pour les donner aux pauvres ?

6. Il dit cela, non par souci des pauvres, mais parce qu’il était voleur et que, tenant la bourse, il en dérobait ce qu’on y déposait.

7. Alors Jésus dit : Laisse-la ! Elle a fait cela en vue du jour de mon ensevelissement.

8. Car les pauvres, vous les aurez toujours avec vous ; mais moi, vous ne m’aurez pas toujours.

9. Mais une grande foule de Juifs eut connaissance que Jésus était à Béthanie. Ils y vinrent, non pas seulement à cause de Jésus, mais aussi pour voir Lazare qu’Il avait ressuscité des morts.

10. Les grands-prêtres décidèrent aussi de tuer Lazare.

11. Car beaucoup de Juifs les quittaient à cause de lui et croyaient en Jésus.

12. Le lendemain, la foule nombreuse qui était venue pour la fête avait appris que Jésus venait à Jérusalem.

13. Les gens prirent des branches de palmiers et sortirent à Sa rencontre en criant : Hosanna ! Béni soit celui qui vient au nom du Seigneur, le roi d'Israël.

14. Jésus ayant trouvé un ânon s'assit dessus, comme il est écrit :

15. « Ne crains pas, fille de Sion. Voici ton roi qui vient assis sur le petit d'une ânesse. »

16. Sur le moment, Ses disciples ne le comprirent pas. Mais quand Jésus fut glorifié, ils se rappelèrent alors que ceci avait été écrit à Son sujet et accompli pour Lui.

17. Et la foule qui était avec Lui, quand Il appela Lazare hors du tombeau et le ressuscita d'entre les morts, Lui rendait témoignage.

18. C'est pourquoi la foule venait à Sa rencontre : parce qu'ils avaient entendu dire qu'Il avait accompli ce signe !

19. Aussi les Pharisiens se dirent entre eux : Vous voyez que vous n'y pouvez rien, car tout le monde se met à sa suite !

Jean 12.20 à 12.50 >>>