AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Le roi des juifs ?

Evangile selon Jean (19.19 ~ Traduit du grec) :

« Pilate fit rédiger un écriteau qu’il plaça sur la croix.

Il était écrit dessus :

Jésus de Nazareth, le roi des Juifs. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

27 Juin


Pilate avait perçu l'essence divine de Jésus et sa peur ne faisait que croître.

A plusieurs reprises, il veut le relâcher mais les chefs religieux s'y opposent avec de plus en plus d'insistance.

« A ce moment, Pilate chercha à Le relâcher. Les Juifs s'écrièrent :

Si tu le relâches, tu n'es pas un ami de César, car quiconque se fait roi s'oppose à César. » (Jean 19.12)

Il était prisonnier de sa fonction, tenu de rester soumis à l'autorité de l'empereur romain.

Toutefois, par l'inscription qu'il fit apposer sur la croix, il reconnaissait la royauté de Jésus, ce qui n'était pas du goût des chefs religieux.

« Les grands-prêtres des Juifs dirent à Pilate :

N’écris pas : "Le roi des Juifs".

Mais écris qu’il a dit : "Je suis le roi des Juifs". » (Jean 19.21)

En fait, Pilate a donné à cette inscription une toute autre dimension :

« ... en hébreu, en latin et en grec. » (Jean 19.20)

Par cette surprenante traduction en trois langues, Pilate annonçait au monde le sacrifice du Roi de toute la Terre.

Aucun roi issu de ce monde ne s'est jamais sacrifié ainsi pour son peuple.

Seul le Roi des rois, issu de Dieu, pouvait le faire ...

« Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils, l'Unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse mais qu'il ait la vie éternelle. » (Jean 3.16)

Dieu a tant aimé le monde ...

Retour en page d'accueil


Jésus crucifié

Evangile selon Jean

Traduit du grec : versets 19.1 à 19.22

1. Alors Pilate fit emmener Jésus pour le faire fouetter.

2. Les soldats tressèrent une couronne d'épines, la posèrent sur Sa tête et L'enveloppèrent d'un manteau de pourpre.

3. Ils s'approchaient de Lui et disaient : Salut, Roi des Juifs ! Puis ils Lui donnaient des gifles.

4. Pilate sortit de nouveau pour dire aux gens : Voici, je vous le conduis dehors. Mais sachez que je ne lui trouve aucun délit.

5. Jésus sortit. Il portait la couronne d'épines et le manteau de pourpre. Il leur dit : Voici l'homme !

6. Quand ils Le virent, les grands-prêtres et leurs gens crièrent : Crucifie-le ! Crucifie-le ! Pilate leur dit : Prenez-le et crucifiez-le vous-mêmes, car moi, je ne lui trouve aucun délit.

7. Les Juifs lui répondirent : Nous avons une loi, et il doit mourir selon la loi, parce qu'il s'est fait Fils de Dieu.

8. Lorsque Pilate entendit ces mots, il eut encore plus peur.

9. Il rentra dans le prétoire pour demander à Jésus : D'où es-tu ? Mais Jésus ne lui fit aucune réponse.

10. Pilate Lui dit alors : A moi, tu refuses de parler ? Ne sais-tu pas que j'ai le pouvoir de te relâcher et le pouvoir de te crucifier ?

11. Jésus répondit : Tu n'aurais aucun pouvoir sur moi s'il ne t'avait été donné d'en haut. Aussi, celui qui m'a livré à toi porte un plus grand péché.

12. A ce moment, Pilate chercha à Le relâcher. Les Juifs s'écrièrent : Si tu le relâches, tu n'es pas un ami de César, car quiconque se fait roi s'oppose à César.

13. Pilate, quand il entendit ces mots, amena Jésus dehors et le fit asseoir sur l'estrade à l'endroit appelé "Pavé de pierre", en hébreu "Gabbatha".

14. C'était le jour de préparation de la Pâque, vers la sixième heure. Il dit aux Juifs : Voici votre roi !

15. Eux se mirent à crier : A mort ! A mort ! Crucifie-le ! Pilate leur dit : Crucifierai-je votre roi ? Les grands-prêtres répondirent : Nous n'avons d'autre roi que César !

16. Alors il Le leur livra pour être crucifié. Ils s'emparèrent de Jésus.

17. Il porta Lui-même la croix et sortit vers le lieu dit "du Crâne", appelé "Golgotha" en hébreu.

18. C’est là qu’ils Le crucifièrent, et deux autres avec Lui, de part et d'autre, avec Jésus au milieu.

19. Pilate fit rédiger un écriteau qu’il plaça sur la croix. Il était écrit dessus : Jésus de Nazareth, le roi des Juifs.

20. Cet écriteau, beaucoup le lurent parmi les Juifs, parce que le lieu où Jésus fut crucifié était proche de la ville. De plus, il était écrit en hébreu, en latin et en grec.

21. Les grands-prêtres des Juifs dirent à Pilate : N’écris pas : "Le roi des Juifs". Mais écris qu’il a dit : "Je suis le roi des Juifs".

22. Pilate répondit : Ce que j’ai écrit, je l’ai écrit.

Jean 19.23 à 19.42 >>>