AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


La lumière du monde.

Evangile selon Jean (12.46 ~ Traduit du grec) :

« Moi, je suis venu comme lumière dans le monde,

afin que quiconque croit en moi

ne demeure pas dans la ténèbre. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

17 Juin


A l'âge de six ans, je dessinais un petit bonhomme qui s'enfonçait sous la terre dans un tunnel qu'il creusait de ses propres mains ...

J'avais dix-huit ans lorsque j'ai fait un rêve interminable dans des souterrains obscurs.

Je vivais diverses expériences allant de la violence, passant par la méchanceté ... pour finir dans la solitude.

Et je courais, courais toujours dans la pénombre, à la recherche d'une issue, en quête de vérité, en quête d'absolu, mais ne trouvant que des vérités relatives dans un monde de ténèbres ... des voies sans issues dans un labyrinthe.

Au terme de ce parcours nocturne, une lumière puissante m'attirait vers la sortie du souterrain.

A dix-huit ans, je me suis réveillé sans connaître ce qui était à l'extérieur de ce monde obscur.

Trente-trois ans se sont écoulés avant de découvrir la "lumière du monde".

Pendant toutes ces années, j'ai erré dans ce monde de ténèbres jusqu'au jour où j'ai connu Celui qui était mon sauveur.

Lorsque je me retourne, je vois encore l'issue du souterrain où j'ai erré pendant près de cinquante ans.

Mais je sais maintenant que même dans les lieux les plus obscurs "la Lumière" demeure.

Le jeudi 17 mai 2012, fête de l'Ascension, nous sommes allés avec mon épouse et nos trois enfants visiter une grotte : "les grandes canalettes".

Je trouvais singulier de s'enfoncer ainsi sous terre en ce jour qui évoque le souvenir du moment où Jésus s'est élevé au ciel.

Sur le chemin du retour, portant mon plus petit dans les bras, je priais le Seigneur afin qu'Il manifeste Sa présence en ce lieu obscur.

J'aperçus aussitôt une stalagmite dont le sommet, éclairé d'un projecteur, révélait une forme que j'identifiais aussitôt : "La vierge à l'enfant" !

C'était effectivement le nom qui avait été donné par les explorateurs de cette grotte à cette sculpture naturelle qui s'était formée dans les ténèbres.

Le lendemain, suivant mon plan de lecture de la Bible, je relisais ce verset de l'Evangile selon Jean :

« ... afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans les ténèbres. »

Où que nous allions, de jour comme de nuit, au sommet d'une montagne ou au fond d'une grotte, la "lumière du monde" demeure aux côtés de celui qui croit ...

... en Toi : Jésus-Christ !

Jésus est la lumière du monde

Retour en page d'accueil


Jésus, la lumière du monde

Evangile selon Jean

Traduit du grec : versets 12.20 à 12.50

20. Il y avait quelques Grecs parmi ceux qui montaient pour adorer pendant la fête.

21. Ceux-ci s'avancèrent donc vers Philippe, de Bethsaïda en Galilée, pour lui demander : Seigneur, nous voulons voir Jésus.

22. Philippe alla le dire à André puis Philippe et André le dirent à Jésus.

23. Jésus leur répondit : L'heure est venue pour que le Fils de l'homme soit glorifié.

24. Oui, à vrai dire, si le grain de blé tombé en terre ne meurt, il reste seul. Mais s'il meurt, il portera beaucoup de fruit.

25. Celui qui aime sa vie la perd. Mais celui qui hait sa vie dans ce monde la gardera pour la vie éternelle.

26. Si quelqu'un veut me servir, qu'il me suive. Et là où je suis, mon serviteur y sera aussi. Si quelqu'un me sert, le Père l'honorera.

27. A présent, mon âme est troublée et, que dirai-je ? Père, sauve-moi de cette heure ? Mais c'est pour cette heure que je suis venu !

28. Père, glorifie ton nom ! Alors une voix descendit du ciel : Je l'ai glorifié et le glorifierai à nouveau.

29. La foule qui se tenait là, ayant entendu ceci, dit que c'était le tonnerre. D'autres dirent : Un ange lui a parlé.

30. Jésus répondit : Cette voix ne s'est pas fait entendre à cause de moi, mais à cause de vous.

31. C'est maintenant, le jugement de ce monde. Maintenant, le prince de ce monde va être expulsé.

32. Quant à moi, quand je serai élevé de la terre, je les attirerai tous.

33. Il disait cela pour signaler de quelle mort il devait mourir.

34. La foule Lui répondit : Nous avons appris par la Loi que le Christ demeurerai pour l'éternité. Aussi, comment peux-tu dire qu'il faut que le Fils de l'homme soit élevé ? Qui est donc ce Fils de l'homme ?

35. Jésus leur dit : La lumière est encore, pour un peu de temps, parmi vous. Marchez, tant que vous avez la lumière, afin que la ténèbre ne vous arrête. Car celui qui marche dans la ténèbre ne sait pas où il va.

36. Tant que vous avez la lumière, croyez en la lumière, afin de devenir des enfants de lumière. Jésus dit cela, puis en s'éloignant, Il se cacha d’eux.

37. Malgré tant de signes accomplis devant eux, ils ne croyaient pas en Lui.

38. Ainsi s’accomplît la parole qu’Esaïe, le prophète, a prononcée : « Seigneur, qui a cru à notre prédication ? Et à qui le bras du Seigneur fut-il révélé ? »

39. Ils ne pouvaient croire, parce qu’Esaïe a dit aussi :

40. « Il a aveuglé leurs yeux et endurci leur cœur. Afin qu’ils ne voient de leurs yeux, qu’ils ne comprennent de leur cœur. Qu’ils se convertissent, et je les guérirai ! »

41. Esaïe dit cela, lorsqu’il vit Sa gloire, et qu’il parla de Lui.

42. Toutefois, même parmi les chefs, beaucoup crurent en Lui. Mais, à cause des Pharisiens, ils n’osaient le confesser de peur d’être exclus des synagogues.

43. Car ils aimèrent la gloire des hommes plus que la gloire de Dieu.

44. Jésus s’écria en disant : Celui qui croit en moi, ne croit pas en moi mais en Celui qui m’a envoyé.

45. Et celui qui me voit, voit Celui qui m’a envoyé.

46. Moi, je suis venu comme lumière dans le monde, afin que quiconque croit en moi ne demeure pas dans la ténèbre.

47. Si quelqu’un entend mes paroles, et ne les garde pas, je ne le juge pas. Car je ne suis pas venu pour juger le monde, mais pour sauver le monde.

48. Celui qui me rejette, et ne reçoit pas mes paroles, a son juge. La parole que j’ai annoncée, c’est elle qui le jugera au dernier jour.

49. Car je n’ai pas parlé de moi-même. Le Père, qui m’a envoyé, m’a commandé lui-même ce que je dois dire et annoncer.

50. Et je sais que son commandement est la vie éternelle. Aussi, ce que je dis, je le dis comme le Père me l'a dit.

Jean 13.1 à 13.17 >>>