AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Le disciple.

Evangile selon Luc (14.33 ~ Traduit du grec) :

« Ainsi donc, celui d’entre vous qui ne renonce pas

à tous ses biens, ne peut être mon disciple. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

8 Mai


Jésus demande à ceux qui le rejoignent un engagement absolu.

Il invite ceux qui se lancent derrière Lui à bien apprécier la portée de leur choix car Il sait que ceux-ci s'exposeront sur cette terre à bien des épreuves.

Il y aura des amis, des parents, qui se détourneront du disciple chrétien.

Il pourra être mis à mort dans certains pays.

Est-ce seulement l'espoir d'une vie meilleure dans l'au-delà qui doit nous permettre de surmonter ces craintes ?

N'est-il pas aussi nécessaire de comprendre que les biens de ce monde ne méritent pas tant d'attachement et de dépendance ... ?

Pour ne citer qu'un exemple, entre autres, que deviennent les placements financiers en période de crise ?

Aussi, Jésus nous exhorte :

« Vendez vos biens et donnez-les en aumône.

Faites-vous des bourses qui ne vieillissent pas,

un trésor inépuisable dans les cieux,

que le voleur ne peut approcher ni la mite détruire.

Car où est votre trésor, là sera aussi votre cœur. »

(Luc 12.33-34)

L'humilité du disciple

Retour en page d'accueil


Le disciple

Evangile selon Luc

Traduit du grec : versets 14.15 à 14.33

15. L'un de ceux qui étaient à table, qui L'avait entendu, Lui dit : Heureux celui qui mangera du pain dans le Royaume de Dieu.

16. Alors Il lui dit : Un homme prépara un grand dîner et invita beaucoup de monde.

17. Il envoya son esclave dire aux invités, à l'heure du dîner : "Venez, car c'est déjà prêt !"

18. Et tous, unanimes, se mirent à s'excuser. Le premier lui dit : "J'ai acheté un champ et je dois aller le voir. Excuse-moi, je t'en prie."

19. Un autre dit : "J'ai acheté cinq paires de bœufs et je vais les examiner. Excuse-moi, je t'en prie."

20. Un autre dit : "J'ai épousé une femme et je ne peux venir pour cela."

21. A son retour, l'esclave rapporta tout cela à son maître. Alors, le maître de maison se mit en colère et dit à son esclave : "Va en vitesse par les places et les rues de la ville et fais venir ici les pauvres, les estropiés, les aveugles et les boiteux."

22. L'esclave dit ensuite : "Maître, ce que tu as ordonné est exécuté, mais il y a encore de la place."

23. Alors le maître dit à l'esclave : "Passe par les chemins et les clôtures. Oblige les gens à venir afin que ma maison soit remplie."

24. Car je vous le dis : "Aucun de ceux qui furent invités ne partagera mon dîner."

25. Des foules nombreuses faisaient route avec Lui. Il se retourna, et leur dit :

26. Si quelqu’un vient à moi sans me préférer à son père, sa mère, son épouse, ses enfants, ses frères, ses sœurs, et même à sa propre vie, il ne peut être mon disciple.

27. Et quiconque ne porte pas sa croix pour venir à ma suite, ne peut être mon disciple.

28. Lequel parmi vous, s’il veut bâtir une tour, ne s’assied d’abord pour calculer la dépense et voir s’il aura assez pour l'achever ?

29. Car il craindra d'avoir posé les fondations et d'être incapable de l’achever. Et tous ceux qui voient cela commenceraient à se moquer de lui.

30. Ils diraient : "Cet homme a commencé à bâtir sans être capable de terminer."

31. Quel roi, partant en guerre contre un autre roi, ne s’assied d’abord pour réfléchir s’il peut, avec dix mille hommes, marcher à la rencontre de celui qui vient avec vingt mille ?

32. S’il ne le peut, quand l'autre est encore loin, il lui enverra une ambassade pour faire la paix.

33. Ainsi donc, celui d’entre vous qui ne renonce pas à tous ses biens, ne peut être mon disciple.

Luc 14.34 à 14.35 >>>