AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Jean le baptiste.

Evangile selon Luc (1.63 ~ Traduit du grec) :

« Alors Zacharie demanda une tablette pour écrire :

Son nom est Jean. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

10 Avril


Jean ... c'est-à-dire Yohanan, en hébreu, signifie "Dieu fait grâce" ou "Dieu est favorable".

En effet : « La main du Seigneur était avec lui. » (Luc 1.66)

Dieu pardonne ... aux hébreux, aux grecs, à tous ceux qui se repentent indépendamment de leur lieu de naissance.

Ce prénom s'est propagé dans la plupart des langues du monde ... Yoannis en grec, avec Yannis pour diminutif ... Yanis dans les pays arabes ... Joan en catalan ... John outre Atlantique ...

Le choix du nom de Jean, celui qui devint "le Baptiste", a été sujet à controverses.

La tradition israélite se fondait sur des principes.

On a voulu imposer à Elisabeth, sa mère, de l'appeler Zacharie, comme son père.

« Mais sa mère prit la parole et dit : Non, il sera appelé Jean.

Ils lui dirent : Personne, dans ta parenté, ne porte ce nom. » (Luc 1.60-61)

Zacharie confirma le choix de son épouse.

Il importe que des parents soient en accord dans le choix du prénom de leur enfant. Car ils devront ainsi marcher en harmonie dans tous les moments importants de sa vie et respecter ce qu'il est appelé à devenir.

Il est écrit à propos de Jean :

« Or, l'enfant croissait, et se fortifiait en esprit. » (Luc 1.80)

Sa croissance, son développement, était également celui du plan de Dieu au travers d'un enfant qui serait appelé :

« ... prophète du Très Haut ... » (Luc 1.76)

Le Saint-Esprit descendit comme une colombe ...

Retour en page d'accueil


Naissance de Jean-Baptiste

Evangile selon Luc

Traduit du grec : versets 1.57 à 1.80

57. Le temps où Elisabeth devait accoucher arriva, et elle engendra un fils.

58. Ses voisins et ses parents apprirent que le Seigneur avait manifesté envers elle Sa miséricorde, et ils se réjouissaient avec elle.

59. Le huitième jour, ils vinrent pour circoncire l’enfant, et ils voulaient l’appeler Zacharie, du nom de son père.

60. Mais sa mère prit la parole et dit : Non, il sera appelé Jean.

61. Ils lui dirent : Personne, dans ta parenté, ne porte ce nom.

62. Et ils firent des signes à son père pour savoir par quel nom l'appeler.

63. Alors Zacharie demanda une tablette pour écrire : Son nom est Jean. Ils étaient tous stupéfaits.

64. A cet instant, sa bouche s’ouvrit et sa langue se délia. Il parlait, bénissant Dieu.

65. La crainte s’empara de tous les habitants alentour. Dans toute la région montagneuse de la Judée, on se racontait ces évènements.

66. Tous ceux qui les apprirent les gardèrent dans leur cœur en disant : Qui sera donc cet enfant ? Car la main du Seigneur était avec lui.

67. Zacharie, son père, fut rempli de l'Esprit Saint et prophétisa :

68. Béni soit le Seigneur, le Dieu d'Israël, parce qu'Il a visité et racheté Son peuple.

69. Il nous a suscité une force de salut, dans la maison de David, Son serviteur.

70. C'est ce qu'Il annonça depuis toujours par la bouche des saints, Ses prophètes.

71. Il nous sauve de nos ennemis et de la main de tous ceux qui nous haïssent.

72. Il pardonne à nos pères et se souvient de Sa sainte alliance.

73. Il en fit serment à Abraham, notre père, de nous l'accorder.

74. Il nous a arrachés aux mains des ennemis pour Lui rendre un culte sans crainte.

75. Dans la sainteté et la justice, sous Son regard, tout au long de nos jours.

76. Et toi, petit enfant, tu seras appelé prophète du Très-Haut. Car tu marcheras devant le Seigneur pour préparer Ses voies.

77. Afin de faire connaître le salut à Son peuple en rémission de ses péchés.

78. Grâce aux entrailles de la miséricorde de notre Dieu, l'orient céleste nous visitera.

79. Il apparaîtra à ceux qui sont assis dans les ténèbres et l'ombre de la mort, pour diriger nos pas sur le chemin de la paix.

80. L'enfant grandit et son esprit se fortifia. Il vécu dans les déserts jusqu'au jour où il se manifesta à Israël.

Luc 2.1 à 2.38 >>>