AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


L'Esprit Saint.

Evangile selon Luc (9.55 ~ Traduit du grec) :

« Il se retourna pour les réprimander. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

27 Avril


Les reproches formulés par Jésus sont appuyés, dans certains manuscrits, par ce passage complémentaire :

« Vous ne savez pas quel esprit vous inspire de telles pensées !

Le Fils de l'homme n'est pas venu pour faire mourir les hommes, mais pour les sauver. »

Cette évocation de Jésus en Samarie ne figure que dans l'Evangile selon Luc et la fin du verset est absente de certains manuscrits.

Face au refus des habitants d'une ville de Samarie d'accueillir Jésus et Ses disciples, ceux-ci Lui demandent :

« Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel pour les consumer ? » (Luc 9.54)

Jésus les réprimande : la puissance de l'Esprit ne doit pas être utilisée ainsi !

Cette mise en garde est valable pour tous ceux qui ont hérité des dons de l'Esprit. La puissance qui anime le croyant est fondée sur l'amour.

« Et si j'ai le don de prophétie et la science de tous les mystères et de toute connaissance, même si j'ai la foi au point de transporter des montagnes, mais sans l'amour ... je ne suis rien ! » (1 Corinthiens 13.2)

Cette force doit se manifester par des prières de bénédictions et non des malédictions !

Et si quelqu'un, ou quelque groupe refuse de nous recevoir, de nous écouter, partons sans amertume ... ce n'est pas à nous de les juger.

Chaque chose en son temps, nous vivons encore celui de la rédemption : Jésus est Sauveur !

Prions afin qu'ils se repentent avant le jour du jugement car ...

« Je vous dis que pour Sodome, au temps venu, il y aura plus de tolérance que pour cette ville. » (Luc 10.12)

Le Saint-Esprit descendit comme une colombe ...

Retour en page d'accueil


Comment suivre Jésus

Evangile selon Luc

Traduit du grec : versets 9.46 à 9.62

46. Alors une discussion s'engagea entre eux : qui pourrait être le plus grand d'entre eux ?

47. Mais Jésus, sachant le débat qui les animait, prit un petit enfant et le plaça près de Lui.

48. Il leur dit : Celui qui accueille ce petit enfant en mon nom, c'est moi qu'il accueille, et quiconque m'accueille, accueille Celui qui m'a envoyé. Ainsi, le plus petit d'entre tous, voilà le plus grand.

49. Jean prit la parole pour dire : Maître, nous avons vu quelqu'un expulser les démons en tom nom. Nous l'avons empêché car il ne te suit pas avec nous.

50. Jésus lui dit : Ne l'empêchez pas, car celui qui n'est pas contre vous est pour vous.

51. Comme arrivait le temps où Il devait être enlevé du monde, Jésus se résolut à se rendre à Jérusalem.

52. Il envoya des messagers devant Lui. En route, ils entrèrent dans un village de Samaritains, pour préparer Sa venue.

53. Mais ils ne L'accueillirent pas, parce qu’Il était en route pour Jérusalem.

54. Voyant cela, les disciples Jacques et Jean dirent : Seigneur, veux-tu que nous commandions que le feu descende du ciel pour les consumer ?

55. Il se retourna pour les réprimander. [passage n'apparaissant pas dans les manuscrits les plus anciens]

56. Et ils se rendirent vers un autre village.

57. Comme ils étaient en route, quelqu'un Lui dit en chemin : Je te suivrai où que tu ailles.

58. Alors Jésus lui dit : Les renards ont des terriers, et les oiseaux du ciel ont des nids, mais le Fils de l'homme n'a pas où poser sa tête.

59. Il dit aussi à un autre : Suis-moi ! Celui-ci répondit : Seigneur, permets-moi d'aller d'abord ensevelir mon père.

60. Il lui dit : Laisse les morts ensevelir leurs morts. Toi, va annoncer le Royaume de Dieu.

61. Un autre dit encore : Je te suivrai, Seigneur, permets-moi de prendre congé auprès de ceux de ma maison.

62. Jésus lui dit : Celui qui a mis la main à la charrue et regarde en arrière n'appartient pas au Royaume de Dieu.

Luc 10.1 à 10.24 >>>