AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


La honte.

Evangile selon Luc (23.49 ~ Traduit du grec) :

« Tous ceux qui Lui étaient familiers s'étaient tenus à distance

ainsi que les femmes qui L’avaient accompagné

depuis la Galilée et qui regardaient. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

26 Mai


La ténèbre envahit la terre ... pas n'importe quelle ténèbre.

Ce mot au singulier rappelle les premiers temps de la Création.

En Genèse 1.2, il y avait : « Une ténèbre sur les faces de l’abîme. » (Traduction André Chouraqui)

C'était avant l'apparition de la lumière.

Et, avec la mort de Jésus, la lumière a disparu.

La lumière était venue ... et les hommes ne l'ont pas reçue !

La ténèbre assombrit aussi la face des disciples ...

Est-ce la peur ou la honte qui les a poussés à se cacher ?

Le spectacle de la crucifixion avait attiré la foule mais ceux qui furent proches de Jésus se sont tenus à l'écart.

Sans doute était-ce trop dur de voir Son visage, Ses souffrances, de croiser Son regard de près ?

Des larmes de honte ont certainement coulé sur les disciples et nul homme ne peut les juger.

Nous savons par ailleurs qu'ils seront, pour la plupart, les premiers à annoncer la Bonne Nouvelle, à être pourchassés et martyrisés pour oser proclamer leur foi en Jésus Christ.

Brisés par la honte le vendredi, il leur fut offert de glorifier Dieu dès le dimanche par la résurrection !

Jésus, la lumière du monde

Retour en page d'accueil


La mort de Jésus

Evangile selon Luc

Traduit du grec : versets 23.44 à 23.56

44. C'était déjà environ la sixième heure quand une ténèbre couvrit toute la terre jusqu’à la neuvième heure.

45. Le soleil s’étant éclipsé, le voile du temple se déchira par le milieu.

46. Jésus poussa un grand cri en disant : Père, je remets mon esprit entre tes mains. Et, sur ces mots, Il expira.

47. Le centurion, quand il vit ce qui était arrivé, glorifia Dieu en disant : Assurément, cet homme était un juste.

48. Et tous ceux qui avaient accouru en foule pour ce spectacle, voyant ce qui était arrivé, s’en retournèrent en se frappant la poitrine.

49. Tous ceux qui Lui étaient familiers s'étaient tenus à distance ainsi que les femmes qui L’avaient accompagné depuis la Galilée et qui regardaient.

50. Il y avait un homme nommé Joseph, membre du conseil, qui était bon et juste.

51. Il n'avait été d'accord, ni avec la décision prise, ni avec leurs actes. Il venait d'Arimathée, une ville juive, et il attendait le Royaume de Dieu.

52. Il vint voir Pilate et lui réclama le corps de Jésus.

53. Après L'avoir descendu, il L'enveloppa d'un linceul et Le déposa dans un tombeau taillé dans le roc où personne encore n'avait été mis.

54. C'était le jour de la préparation et le sabbat allait commencer.

55. Les femmes qui L'avaient accompagné depuis la Galilée avaient suivi et elles observèrent le tombeau et comment Son corps était déposé.

56. Au retour, elles préparèrent des aromates et des parfums. Puis elles se reposèrent pendant le sabbat selon le commandement.

Luc 24.1 à 24.53 >>>