AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


La reconnaissance.

Evangile selon Luc (17.9 ~ Traduit du grec) :

« A-t-il de la reconnaissance pour un esclave

parce qu’il a fait ce qui lui était prescrit ?»

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

12 Mai


Tout comme le maître envers son esclave, un serviteur de Dieu ne doit pas attendre de gratification particulière lorsqu'il accomplit sa tâche.

Dans un monde où chacun s'attend à recevoir une rétribution en retour de ce qu'il fait, il peut paraître dur d'entendre Jésus dire :

« Aussi, vous de même, quand vous aurez fait tout ce qui vous a été prescrit, dites :

Nous sommes des esclaves parmi d'autres, nous n'avons fait que notre devoir. » (verset 10)

L'éducation du disciple passe par l'apprentissage de l'humilité.

C'est une voie difficile pour celui ou celle qui aime être valorisé et paraître sur le devant de la scène.

Mais si nous fonctionnons ainsi, notre foi risque d'être sérieusement entamée à la première déconvenue.

Car il est fréquent d'être exposé à l'ingratitude, au manque de reconnaissance.

Jésus veut nous revêtir de cette humilité qui nous protègera de ce monde ingrat.

L'ingratitude est d'ailleurs illustrée dans le passage suivant de l'Evangile selon Luc.

Après avoir incité les disciples à ne rien attendre en retour, nous voyons Jésus répondre à l'appel d'une dizaine de lépreux.

Il les guérit ... mais un seul revient, non un juif, mais un samaritain, un étranger ...

« L'un d'entre eux, voyant qu'il était guéri, fit demi-tour. Il glorifiait Dieu à haute voix. » (verset 15)

L'homme est sauvé ... par la puisance de la foi.

Certes, les neuf autres ont été guéris ... mais pas sauvés !

L'homme est sauvé ... en rendant gloire à Dieu ... sa reconnaissance est allée vers le Seul qui en soit digne.

La reconnaissance

Retour en page d'accueil


La reconnaissance

Evangile selon Luc

Traduit du grec : versets 17.1 à 17.19

1. Il dit ensuite à Ses disciples : Il est inévitable qu'il y ait des occasions de chute. Mais malheur à celui qui en est la cause.

2. Il vaudrait mieux pour lui qu'on lui passe au cou une meule de moulin et qu'on le jette en mer plutôt qu'il soit une occasion de chute pour un seul de ces petits.

3. Prenez garde à vous. Si ton frère a péché, réprimande-le, et s'il se repent, pardonne-lui.

4. Et le jour où il pèche sept fois contre toi et revient sept fois en te disant : "Je me repens", pardonne-lui.

5. Les apôtres dirent au Seigneur : Augmente notre foi !

6. Le Seigneur dit alors : Si vous aviez de la foi comme une graine de moutarde, vous auriez-dit à ce sycomore : "Déracine-toi et plante-toi dans la mer", et il vous aurait obéi.

7. Lequel parmi vous, ayant un esclave qui laboure ou garde les troupeaux, lui dirait en rentrant du champ : "Attable-toi dès que tu arrives" ?

8. Ne lui dira-t-il pas plutôt : "Prépare mon repas, ceins-toi et sers-moi, jusqu’à ce que j’aie mangé et bu. Après cela, toi, tu mangeras et boiras" ?

9. A-t-il de la reconnaissance pour un esclave parce qu’il a fait ce qui lui était prescrit ?

10. Aussi, vous de même, quand vous aurez fait tout ce qui vous a été prescrit, dites : "Nous sommes des esclaves parmi d'autres, nous n'avons fait que notre devoir."

11. Pendant qu'Il faisait route vers Jérusalem, Il traversa la Samarie et la Galilée.

12. Comme Il entrait dans un village, Il rencontra dix lépreux qui se tenaient à distance.

13. Elevant la voix, ils dirent : Jésus, maître, aie pitié de nous !

14. Quand Il vit cela, Il leur dit : Allez vous montrer aux prêtres. Et pendant qu'ils y allaient, ils furent purifiés.

15. L'un d'entre eux, voyant qu'il était guéri, fit demi-tour. Il glorifiait Dieu à haute voix.

16. Il se jeta face à terre, à Ses pieds, en Lui rendant grâce. C'était un Samaritain.

17. Jésus dit en réponse : N'avez-vous pas été purifiés tous les dix ? Où sont les neuf autres ?

18. Aucun n'a été trouvé faisant demi-tour pour rendre gloire à Dieu, sinon cet étranger ?

19. Alors Il lui dit : Lève-toi et va, ta foi t'a sauvé !

Luc 17.20 à 17.37 >>>