AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


La rétribution.

Evangile selon Luc (19.26 ~ Traduit du grec) :

« Il sera donné à celui qui a,

mais à celui qui n’a pas on enlèvera même ce qu’il a. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

16 Mai


La loi de la rétribution est souvent illustrée dans le Premier (Ancien) Testament notamment par le comportement des rois qui se sont succédés après Salomon.

La fidélité à Dieu engendre la bénédiction, l'infidélité génère la malédiction et le rejet pour ceux qui se livrent ainsi à leurs propres penchants.

Jésus transpose le principe de la rétribution dans la parabole des mines (la mine était une unité de compte qui valait 100 deniers).

Il n'y avait donc pas de pièces de monnaie émises, puisqu'il s'agissait d'une unité de compte.

Les mines que Jésus distribuent sont donc immatérielles : ce sont des symboles.

Le serviteur qui a fait fructifier ce qui lui a été donné recevra sa part dans le Royaume de Dieu, mais celui qui a caché ce qu'il avait reçu se verra même ôter cela.

Qu'avons-nous donc reçu que nous devrions faire fructifier ?

Ce don de Dieu, immatériel, n'est-ce pas la foi ?

La foi est un don de l'Esprit :

« La manifestation de l'Esprit est donnée à chacun en vue de l'utilité commune.

Car à l'un, l'Esprit donne une parole de sagesse, à un autre une parole de connaissance par le même Esprit.

A un autre, c'est la foi, par le même Esprit, ou pour l'autre des dons de guérison par l'Esprit unique. » (1 Corinthiens 12.7-9)

Elle peut fructifier en chacun d'entre nous :

« Le fruit de l’Esprit, c’est l’amour, la joie, la paix, la patience, la bonté, la bienveillance, la foi ... » (Galates 5.22)

Elle peut fructifier et se répandre autour de nous si nous reflétons la lumière de l'Esprit, si nous avançons selon Ses directives.

« Marchez selon l'Esprit ... » (Galates 5.16)

Le Seigneur utilise notre foi pour appeler d'autres pécheurs à la conversion : c'est une foi vivante, active, qui est confiée à celui ou celle que le Seigneur a appelé en lui offrant le salut.

La croissance de la foi permettra, à ceux qui sont demeurés fidèles en cette vie, de gouverner le monde aux côtés du Roi des rois.

Alors, ils s'entendront dire :

« Bravo, bon serviteur, parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois l'autorité sur dix villes. » (verset 17)

Jésus Christ : notre rétribution

Retour en page d'accueil


Parabole des dix mines

Evangile selon Luc

Traduit du grec : versets 19.1 à 19.27

1. Il traversa ensuite Jéricho où Il était entré.

2. Un homme portant le nom de Zachée, chef des collecteurs d'impôts, s'approcha. Il était riche.

3. Il cherchait à voir qui était Jésus mais ne le pouvait pas à cause de la foule parce qu'il était de petite taille.

4. Il courut au devant et grimpa sur un sycomore afin de Le voir, car Il devait passer par là.

5. Quand Il arriva à ce niveau, Jésus leva les yeux et lui dit : Zachée, descends vite, car aujourd'hui je dois demeurer chez toi.

6. Il descendit en hâte et L'accueillit avec joie.

7. En voyant cela, tous murmuraient ces paroles : Chez cet homme, un pécheur, il entre pour s'arrêter !

8. Zachée, qui se tenait debout, dit au Seigneur : Voila, Seigneur, je donne la moitié de mes biens aux pauvres et si j'ai extorqué quelqu'un, je lui rends quatre fois plus.

9. Jésus lui dit alors : Aujourd'hui, le salut est venu sur cette maison, parce que lui aussi est un fils d'Abraham.

10. Car le Fils de l'homme est venu chercher et sauver celui qui était perdu.

11. Comme ils L'écoutaient, Il dit une parabole supplémentaire parce qu'Il était proche de Jérusalem et qu'ils pensaient que le Royaume de Dieu allait apparaître incessamment.

12. Il dit alors : Un homme de haute naissance se rendit dans un pays lointain, pour se faire investir de la royauté, et revenir ensuite.

13. Il appela dix de ses serviteurs, leur donna dix mines, et leur dit : "Faites des affaires pendant que je m'en vais."

14. Ses concitoyens le haïssaient, et ils envoyèrent une ambassade après lui pour dire : "Nous ne voulons pas que cet homme règne sur nous."

15. A son retour, après avoir été investi de la royauté, il fit appeler auprès de lui les serviteurs auxquels il avait donné l’argent, afin de savoir quelles affaires ils avaient réalisées.

16. Le premier se présenta en disant : "Seigneur, ta mine a rapporté dix mines."

17. Alors il lui dit : "Bravo, bon serviteur, parce que tu as été fidèle en peu de chose, reçois l'autorité sur dix villes."

18. Ensuite, le second vint en disant : "Seigneur, ta mine a produit cinq mines."

19. Alors il dit aussi à celui-ci : "Toi aussi, sois établi sur cinq villes."

20. Puis un autre vint en disant : "Seigneur, voici ta mine que j’avais mise de côté dans un linge."

21. "Car j’avais peur de toi, parce que tu es un homme dur. Tu récupères ce que tu n’as pas déposé, et tu moissonnes ce que tu n’as pas semé."

22. Il lui répondit : "Je te juge sur tes paroles, mauvais serviteur. Tu savais que je suis un homme dur, récupérant ce que je n’ai pas déposé, et moissonnant ce que je n’ai pas semé."

23. "Alors pourquoi n’as-tu pas mis mon argent dans une banque ? Et à mon retour, je l'aurais retiré avec un intérêt."

24. Puis il dit aux présents : "Otez-lui la mine, et donnez-la à celui qui a les dix mines."

25. Ils lui dirent : "Seigneur, il a déjà dix mines !" 

26. Je vous le dis : "Il sera donné à celui qui a, mais à celui qui n’a pas on enlèvera même ce qu’il a."

27. "D'autre part, amenez ici mes ennemis qui n’ont pas voulu que je règne sur eux, et égorgez-les devant moi."

Luc 19.28 à 19.48 >>>