AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Le mépris du monde.

Evangile selon Luc (23.12 ~ Traduit du grec) :

« Ce jour-là, Hérode et Pilate devinrent amis.

Auparavant,en effet, l'inimitié régnait entre eux. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

24 Mai


Pilate et Hérode se renvoient Jésus, le traitant avec mépris.

« Hérode Le traita avec mépris ainsi que ses troupes.

Après s’être moqué de Lui, et l’avoir revêtu d’un vêtement éclatant, il Le renvoya à Pilate. » (verset 11)

Ils accomplissent ainsi ce que les écritures bibliques annonçaient :

« Méprisé et abandonné des hommes,
Homme de douleur et habitué à la souffrance,
Semblable à celui dont on détourne le visage,
Nous l'avons dédaigné, nous n'avons fait de lui aucun cas. »
(Ésaïe 53.3)

Pilate et Hérode ne s'aimaient pas.

Ils deviennent amis le jour où ils s'accordent contre Jésus.

Ils réalisent une alliance qui reflète l'attitude du monde en tous temps :

« Pourquoi les rois de la terre se soulèvent-ils et les princes se liguent-ils avec eux contre l'Éternel et contre son oint ? » (Psaumes 2.2)

Cette alliance peut tout aussi bien unir de nos jours des athées à des musulmans, dès lors qu'ils rejettent Celui qui a reçu l'onction du Seigneur : Jésus.

Ils s'enferment ainsi dans l'ignorance face à la révélation du Dieu incarné et sauveur en la personne de Jésus Christ.

Ils érigent un mur d'hostilité de plus en plus élevé entre le Seigneur et les hommes.

Heureux ceux qui sont appelés à franchir ce mur, à affronter le mépris et à se heurter à ce monde,

car la victoire est de l'autre côté du mur !

La lumière du monde

Retour en page d'accueil


Pilate envoie Jésus à Hérode

Evangile selon Luc

Traduit du grec : versets 23.1 à 23.25

1. Toute l'assemblée se leva et ils L'emmenèrent devant Pilate.

2. Ils se mirent à L'accuser en disant : Nous l'avons trouvé entrain de semer la discorde dans notre nation. Il empêche de verser le tribut à césar et prétend lui-même être Messie et roi.

3. Pilate L'interrogea en disant : Toi, tu es le roi des juifs ? Il lui répondit par ces mots : C'est toi qui le dis.

4. Pilate dit aux grands-prêtres et aux foules : Je ne trouve rien à l'encontre de cet homme.

5. Ils insistèrent en disant : Il excite le peuple en enseignant dans toute la Judée. Il est venu de Galilée jusqu'ici.

6. Pilate, en entendant cela, demanda si cet homme était Galiléen.

7. Quand il comprit qu’Il relevait de l'autorité d’Hérode, il Le renvoya à Hérode, qui se trouvait aussi à Jérusalem ces jours-là.

8. Hérode se réjouit baucoup en voyant Jésus, car depuis longtemps il voulait Le voir, à cause de ce qu’il avait entendu dire de Lui. Il espérait Le voir faire quelque signe.

9. Il Lui posa de nombreuses questions, mais Jésus ne lui répondit rien.

10. Les grands-prêtres et les scribes étaient là, L’accusant avec violence.

11. Hérode Le traita avec mépris ainsi que ses troupes. Après s’être moqué de Lui, et l’avoir revêtu d’un vêtement éclatant, il Le renvoya à Pilate.

12. Ce jour-là, Hérode et Pilate devinrent amis. Auparavant, en effet, l'inimitié régnait entre eux.

13. Pilate rassembla les grands-prêtres, les chefs et le peuple.

14. Il leur dit : Vous m'avez amené cet homme comme agitateur du peuple. Je l'ai interrogé devant vous et n'ai reconnu aucun de vos chefs d'accusation contre lui.

15. Hérode non plus. Car il nous l'a renvoyé et rien de ce qu'il a fait ne mérite la mort.

16. Donc, après l'avoir châtié, je le relâcherai.

17. [passage n'apparaissant pas dans les manuscrits les plus anciens]

18. Ils crièrent tous ensemble en disant : Supprime-le et par contre libère-nous Barabbas.

19. Celui-ci avait été jeté en prison à cause d'une révolte survenue en ville et d'un meurtre.

20. Pilate, qui voulait relâcher Jésus, les interpella de nouveau.

21. Ils criaient : Crucifie, crucifie-le !

22. Il leur dit pour la troisième fois : Mais quel mal a-t-il fait ? Je n'ai rien trouvé en lui qui mérite la mort. Après l'avoir châtié, je le relâcherai.

23. Ils insistaient à grands cris, lui demandant qu'Il soit crucifié. Leurs cris s'accentuaient.

24. Alors Pilate décida d'accéder à leur requête.

25. Il libéra celui qui avait été jeté en prison à cause d'une émeute et d'un meurtre, comme ils le demandaient, quant à Jésus, il s'en remit à leur volonté.

Luc 23.26 à 23.43 >>>