AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Paix en Jérusalem.

Evangile selon Luc (19.42 ~ Traduit du grec) :

« Si seulement toi aussi, en ce jour,

tu avais connu la paix !

Mais maintenant elle est cachée à tes yeux »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

17 Mai



L'entrée de Jésus à Jérusalem s'accompagne de manifestations de liesse de la part des disciples :

« Ils disaient :

Béni soit Celui qui vient, le roi, au nom du Seigneur ! Paix dans le ciel et gloire dans les lieux élevés. » (Luc 19.38)

Jésus exprime Son émotion, non pas pour la gloire dont Il était investi, mais par rapport au devenir de Jérusalem.

Jérusalem porte en soi le mot paix : "salem" = "shalom" en hébreu et "salam" en arabe.

Ce jour aurait pu être celui de sa paix.

Mais cette paix n'est pas encore venue 2 000 ans plus tard.

Ce que dénonçaient les prophètes du Premier (Ancien) Testament continue de déchirer les nations ...

« Ils convoitent des champs, et ils s'en emparent,
Des maisons, et ils les enlèvent ;
Ils portent leur violence sur l'homme et sur sa maison,
Sur l'homme et sur son héritage. »
(Michée 2.2)

De qui le prophète parlait-il ?

Du peuple juif ... de ses voisins ... ou des deux ?

« Tous ont péché et sont privés de la gloire de Dieu ! » (Romains 3.23)

Certes, la terre d'Israël a été et reste promise au peuple juif.

Mais tous ont péché ... et continuent de pécher, prisonniers de la spirale de la violence.

Les ambitions territoriales ont de tout temps conduit les peuples à s'entretuer.

L'émotion de Jésus, c'est Sa compassion pour les souffrances passées, présentes et à venir de Son peuple ou suscitées par celui-ci.

Mais cette compassion de Jésus ne s'arrête pas aux portes de Jérusalem.

Elle concerne tous les peuples, toutes les nations, tous les individus.

Il peut ainsi en ressentir tout autant pour chacun d'entre nous ...

Luc 19.41 : « Lorsqu'Il approcha ... », Jésus s'est présenté un jour à la porte de notre cœur, nous offrant Sa paix, la réconciliation entre l'homme et Dieu.

Avons-nous ouvert la porte ? Si oui :

« Je vous dis qu'il y a ainsi de la joie parmi les anges de Dieu pour un seul pécheur qui se convertit. » (Luc 15.10)

Sinon, se présentera-t-il de nouveau à la porte de notre ville ... ou de notre cœur ?

Jésus Christ : Jésusalem ! Jérusalem !

Retour en page d'accueil


Jésus se lamente sur Jérusalem

Evangile selon Luc

Traduit du grec : versets 19.28 à 19.48

28. Après ces paroles, Il marcha devant en montant vers Jérusalem.

29. Alors qu'Il s'approchait de Bethphagé et de Béthanie, près du mont dit des Oliviers, Il envoya deux de Ses disciples.

30. Il leur dit : Allez au vilage en face dans lequel vous trouverez, en entrant, un ânon attaché sur lequel nul homme ne s'est jamais assis. Amenez-le après l'avoir délié.

31. Et si quelqu'un vous demande : "Pourquoi le détachez-vous ?", vous répondrez : "Le Seigneur en a besoin".

32. Une fois partis, les envoyés trouvèrent ce qu'Il leur avait dit.

33. Comme ils déliaient l'ânon, ses maîtres leur dirent : Pourquoi déliez-vous l'ânon ?

34. Ils répondirent : Le Seigneur en a besoin.

35. Puis ils l'amenèrent à Jésus, jetèrent leurs manteaux sur l'ânon et firent monter Jésus.

36. Comme Il avançait, ils étendirent leurs manteaux sur le chemin.

37. A l'approche de la descente du mont des Oliviers, la foule des disciples en joie commença à louer Dieu à haute voix pour toutes les manifestations de puissance qu'ils avaient vues.

38. Ils disaient : Béni soit Celui qui vient, le roi, au nom du Seigneur ! Paix dans le ciel et gloire dans les lieux élevés.

39. Quelques Pharisiens dans la foule Lui dirent : Maître, réprimande tes disciples !

40. Il dit en réponse : Je peux vous dire que si ceux-ci se taisent, les pierres crieront.

41. Lorsqu'Il approcha, en voyant la ville, Il pleura sur elle.

42. Il dit : Si seulement toi aussi, en ce jour, tu avais connu la paix ! Mais maintenant elle est cachée à tes yeux.

43. Des jours viendront sur toi où tes ennemis érigeront des palissades contre toi, ils t'encercleront et te presseront de toutes parts.

44. Ils feront table rase de toi, de tes enfants au milieu de toi, et ne laisseront pas pierre sur pierre en toi, parce que tu n’as pas connu le temps où tu as été visitée.

45. Quand Il entra dans le temple, Il jeta dehors ceux qui vendaient.

46. Il leur dit : Il est écrit : « Ma maison sera une maison de prière » et vous, au contraire, vous en avez fait une caverne de brigands !

47. Il enseignait chaque jour dans le temple. Les grands prêtres et les scribes cherchaient sa perte ainsi que les chefs du peuple.

48. Mais ils ne trouvaient pas ce qu'ils pourraient faire car le peuple, dans son ensemble, était suspendu à ses lèvres.

Luc 20.1 à 20.26 >>>