AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Sauvée par la foi.

Evangile selon Luc (8.48 ~ Traduit du grec) :

« Il lui dit :

Ma fille, ta foi t'a sauvée ; va en paix. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

23 Avril


Une femme vient d'être guérie d'une longue maladie.

Il s'était adressé dans les mêmes termes à une "femme de mauvaise vie" chez Simon le Pharisien :

« Ta foi t'a sauvée, va en paix. » (Luc 7.50)

Au travers de ces exemples, nous pouvons mieux comprendre le sens de cette phrase de l'apôtre Paul :

« Car vous êtes sauvés par la grâce, par la foi. Et ceci ne vient pas de vous, c'est le don de Dieu. » (Ephésiens 2.8)

Cette foi, qui va permettre de recevoir la grâce de Dieu, est accordée au gré de Sa volonté de guérison et de salut.

La foi va nous pousser, mais nous pouvons résister, refuser de croire que Jésus est venu pour nous sauver.

D'autres seront plus persévérants, traversant les épreuves à la recherche du Dieu unique ... pendant des années.

Il est écrit :

« L'Éternel est avec vous quand vous êtes avec lui ; si vous le cherchez, vous le trouverez ; mais si vous l'abandonnez, il vous abandonnera. » (2 Chroniques 15.2)

Cette promesse fut adressée au roi Asa.

Il décida de se repentir et entraîna son peuple sur cette voie :

« Ils prirent l'engagement de chercher l'Éternel, le Dieu de leurs pères, de tout leur coeur et de toute leur âme. » (2 Chroniques 15.12)

Et cette recherche ne fut pas vaine :

« ... ils avaient cherché l'Éternel de plein gré, et ils l'avaient trouvé, et l'Éternel leur donna du repos de tous côtés. » (2 Chroniques 15.15)

Ils avaient le choix, c'était "de plein gré", comme ces femmes qui ont décidé de chercher Jésus ... et qui l'ont trouvé pour s'entendre dire :

" Ta foi t'a sauvée, va en paix ! "

Car il est écrit :

« ... le juste vivra par sa foi. » (Habakuk 2.4)

Le Saint-Esprit descendit comme une colombe ...

Retour en page d'accueil


Les œuvres de Jésus

Evangile selon Luc

Traduit du grec :
versets 8.26 à 8.56

26. Ils abordèrent dans le pays des Géraséniens qui est situé face à la Galilée.

27. Quand Il débarqua à terre, un homme de la ville vint à sa rencontre. Possédé de démons, il ne portait plus de vêtement depuis longtemps, ne demeurait pas dans une maison mais dans les tombeaux.

28. Quand il aperçut Jésus, il tomba devant Lui en poussant de grands cris et dit d'une voix forte : Que me veux-tu Jésus, Fils du Dieu Très-Haut ? Je t'en prie, ne me tourmente pas.

29. Car Il avait ordonné à l'esprit impur de sortir de cet homme. En effet, celui-ci s'était fréquemment emparé de lui. On le liait pour le garder avec des chaînes et des entraves mais il brisait les liens et le démon le poussait vers les lieux déserts.

30. Alors, Jésus lui demanda : Quel est ton nom ? Il dit : Légion ! En effet, de nombreux démons s'étaient emparés de lui.

31. Ils Le suppliaient de ne pas leur ordonner de s'en aller dans l'abîme.

32. Il y avait un grand troupeau de porcs qui paissait dans la montagne et ils Le supplièrent afin qu'Il leur permettent d'y entrer. Il le leur permit.

33. Sortant de l'homme, les démons entrèrent dans les porcs et le troupeau se précipita dans le lac, en bas de l'escarpement, et s'y noya.

34. A cette vue, les gardiens qui étaient arrivés s'enfuirent et le racontèrent en ville et dans les campagnes.

35. Les gens sortirent pour voir ce qui s'était produit et s'approchèrent de Jésus. Ils trouvèrent l'homme assis aux pieds de Jésus, celui dont les démons étaient sortis, habillé et saint d'esprit. Ils eurent peur.

36. Ceux qui l'avaient vu leur racontèrent aussi comment le possédé avait été sauvé des démons.

37. Alors, toute la population de cette contrée des Géraséniens Lui demanda de s'éloigner car une grande peur s'était emparée d'eux. Il remonta dans la barque pour s'en aller.

38. L'homme dont les démons étaient sortis Le priait pour rester avec Lui. Mais Il le renvoya en disant :

39. Retourne chez toi et raconte tout ce que Dieu a fait pour toi. Et il s'éloigna pour proclamer dans toute la ville ce que Jésus avait fait pour lui.

40. Lors de son retour, la foule accueillit Jésus car tous L'attendaient.

41. Alors s'approcha un dénommé Jaïre qui était chef de la synagogue. Il tomba aux pieds de Jésus et Le pria d'entrer dans sa maison.

42. Il avait une fille unique d'une douzaine d'années qui était mourante. Comme Il s'avançait, les gens s'empressaient autour de Lui.

43. Il y avait une femme atteinte d’une perte de sang depuis douze ans. Elle avait dépensé tout son bien chez les médecins sans qu’aucun ait pu la guérir.

44. Elle s'approcha par derrière et toucha la frange de Son manteau. Aussitôt, sa perte de sang s’arrêta.

45. Alors Jésus dit : Qui m’a touché ? Tous s’en défendaient et Pierre dit : Maître, ce sont les gens qui te pressent et te serrent et tu dis : "Qui m'a touché ?"

46. Mais Jésus dit : Quelqu’un m’a touché, car j’ai su qu’une force était sortie de moi.

47. La femme, voyant qu'elle n'avait pu passer inaperçue, vint en tremblant se jeter devant Lui et raconta, devant tout le monde, pourquoi elle L’avait touché, et comment elle avait été guérie immédiatement.

48. Il lui dit : Ma fille, ta foi t’a sauvée ; va en paix.

49. Il parlait encore quand quelqu'un arriva de la maison du chef de la synagogue pour dire : Ta fille est morte, ne dérange plus le Maître.

50. Jésus, qui l'avait entendu, lui répondit : Ne crains pas, crois seulement, et elle sera sauvée !

51. Arrivé à la maison, Il ne permit à personne d'entrer avec Lui, sauf à Pierre, Jean, Jacques comme au père et à la mère de l'enfant.

52. Tous pleuraient et se lamentaient à cause d'elle. Il dit : Ne pleurez pas, car elle n'est pas morte mais elle dort.

53. Ils se moquaient de Lui car ils savaient qu'elle était morte.

54. Il lui saisit la main et dit énergiquement : Mon enfant, réveille-toi !

55. L'esprit lui revint et elle se leva aussitôt. Il ordonna qu'on lui donne à manger.

56. Ses parents étaient stupéfaits. Il leur recommanda de ne dire à personne ce qui était arrivé.

Luc 9.1 à 9.6 >>>