AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Sommes-nous libres ?

Evangile selon Luc (1.38 ~ Traduit du grec) :

« Je suis l'esclave du Seigneur.

Qu’il m'advienne selon ce que tu as dit ! »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

8 Avril


L'ange Gabriel vient de révéler à Marie le plan conçu pour elle ... et pour l'humanité.

Elle sera celle que le prophète Esaïe avait annoncée 700 ans auparavant.

« Voici, la jeune fille deviendra enceinte, elle enfantera un fils. » (Esaïe 7.14)

Marie pouvait-elle refuser ?

Oui, puisqu'elle manifeste son approbation.

En cas de désaccord, une autre femme aurait pu accepter.

Mais le Seigneur s'attendait à son approbation, connaissant Marie, Il savait sur qui compter ... sans pour autant lui imposer Sa volonté.

La Bible fournit des exemples de refus ou de réticences face à Dieu.

Même Moïse tenta de résister ...

« Moïse dit : Ah ! Seigneur, envoie qui tu voudras envoyer.

Alors la colère de l'Éternel s'enflamma contre Moïse ... » (Exode 4.13-14)

En ce cas, doit-on agir par peur de représailles ?

A moins que l'on parte du principe que Dieu connaissant nos limites ne viendra pas nous proposer quoi que ce soit d'incompatible avec nos capacités.

Ce qui revient à considérer que toute demande formulée par Celui qui est omniscient ne peut nécessairement que nous être favorable.

« Nous savons d'autre part que tout concourt au bien de ceux qui aiment Dieu, eux qui sont appelés selon Son dessein. » (Romains 8.28)

Alors, pourquoi refuser ?

Répondons comme le fit Marie : soyons libres ... d'être intelligents !

Le Saint-Esprit descendit comme une colombe ...

Retour en page d'accueil


Annonce de la naissance de Jésus

Evangile selon Luc

Traduit du grec : versets 1.26 à 1.38

26. Au sixième mois, l’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée appelée Nazareth.

27. Une vierge était promise en mariage à un homme de la maison de David, nommé Joseph. Le nom de la vierge était Marie.

28. Il entra chez elle et dit : Je te salue, toi qui a la plénitude de la grâce : le Seigneur est avec toi.

29. Elle fut troublée par cette parole et se demandait ce que pouvait signifier une telle salutation.

30. L’ange lui dit : Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu.

31. Voici, tu seras enceinte, et tu enfanteras un fils que tu appelleras du nom de Jésus.

32. Il sera grand et sera appelé Fils du Très-Haut. Le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David, son père.

33. Il règnera sur la maison de Jacob pour toujours, et son règne n’aura pas de fin.

34. Alors Marie dit à l’ange : Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais pas d’homme ?

35. L’ange lui répondit : L'Esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre. C’est pourquoi celui qui est engendré sera saint et appelé Fils de Dieu.

36. Vois, Elisabeth, ta parente, a conçu elle aussi un fils dans sa vieillesse. Elle, qui était appelée stérile, est dans son sixième mois.

37. Car rien n’est impossible à Dieu.

38. Marie dit : Je suis l'esclave du Seigneur. Qu’il m'advienne selon ce que tu as dit ! Alors l’ange la quitta.

Luc 1.39 à 1.56 >>>