AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Le Fils de l'Homme.

Evangile selon Marc (14.62 ~ Traduit du grec) :

« Vous verrez le Fils de l’homme

assis à la droite du Tout-Puissant

et venant dans les nuées du ciel. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

4 avril


Par cette proclamation, Jésus confirme ce qui était annoncé par le prophète Daniel.

« Je regardai pendant mes visions nocturnes, et voici, sur les nuées des cieux arriva quelqu'un de semblable à un fils de l'homme ... » (Daniel 7.13)

De nombreux chrétiens connaissent, ou ont connu, de telles manifestations.

La lecture de ces versets bibliques est venue éclairer un rêve ...

"Dans la nuit du 14 mars 2008, j'ai rêvé que j'étais à Béthanie. Je voyais une silhouette humaine immense dressée dans les nuages ..."

Cette silhouette dans les nuées avait une corpulence humaine mais je ne distinguais clairement que le bras et l'épaule droits.

Son corps était musclé, armé de puissance ...

Le retour du Fils de l'Homme, prophétisé par Daniel, confirmé par Jésus, développé par Jean dans le livre de l'Apocalypse, annonce le temps du jugement au terme des temps actuels.

A quoi faut-il s'attendre ?

A une situation idyllique entre Christ et son peuple ? Oui ... mais ...

Esaïe, qui a prophétisé à ce sujet nous révèle, certes, un rêve merveilleux :

« Le loup habitera avec l’agneau, Et la panthère se couchera avec le chevreau ; Le veau, le lionceau, et le bétail qu’on engraisse, seront ensemble, Et un petit enfant les conduira. » (Esaïe 11.6)

Mais les habitants de notre terre devront se conduire avec droiture sous le règne du Christ.

Car « Il respirera la crainte de l’Eternel ; Il ne jugera point sur l’apparence, Il ne prononcera point sur un ouï-dire. Mais il jugera les pauvres avec équité, Et il prononcera avec droiture sur les malheureux de la terre ; Il frappera la terre de sa parole comme d’une verge, Et du souffle de ses lèvres il fera mourir le méchant. » (Esaïe 11.3-4)

Cette vision des temps messianiques est confirmée par l'apôtre Jean :

« De Sa bouche sort une épée acérée, pour en frapper les nations et Il les mènera paître avec une verge de fer. » (Apocalypse 19.15)

Jésus : Le Fils de l'Homme

Retour en page d'accueil


Le reniement de Pierre

Evangile selon Marc

Traduit du grec : versets 14.60 à 14.72

60. Alors le grand-prêtre se leva au milieu de l’assemblée, interrogea Jésus en disant : Ne réponds-tu rien à ces gens qui témoignent contre toi ?

61. Il se taisait et ne répondit rien. Le grand-prêtre l’interrogea de nouveau et Lui dit : Toi, es-tu le Christ, le Fils du Dieu béni ?

62. Jésus dit : Je le suis, et vous verrez le Fils de l’homme assis à la droite du Tout-Puissant et venant dans les nuées du ciel.

63. Le grand-prêtre déchira ses vêtements et dit : Qu’avons-nous encore besoin de témoins ?

64. Vous avez entendu le blasphème. Qu'en pensez-vous ? Tous le condamnèrent comme méritant la mort.

65. Alors certains se mirent à Lui cracher dessus, à Lui couvrir le visage et à le giffler en Lui disant : Prophétise ! Et les serviteurs Le recevaient avec des giffles.

66. Pendant que Pierre était en bas dans la cour, une des servantes du grand-prêtre s'approcha.

67. Elle vit Pierre se chauffer, le regarda, et dit : Toi aussi, tu étais avec ce Jésus, le Nazaréen.

68. Il nia en disant : Je ne le connais pas et ne comprends pas ce que tu dis.

69. La servante l'observa et recommença à dire alentour qu'il était des leurs.

70. Il nia de nouveau et, peu après, ceux qui étaient là redirent à Pierre : C'est vrai, tu es des leurs. D'ailleurs tu es Galiléen.

71. Il commença à les maudire et à jurer : Je ne connais pas cet homme dont vous parlez.

72. Aussitôt, un coq chanta pour la deuxième fois. Alors Pierre se rappela ce que Jésus lui avait dit : Avant que le coq chante deux fois, tu me renieras trois fois. Il se détourna pour pleurer.

Marc 15.1 à 15.32 >>>