AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Vendredi noir.

Evangile selon Marc (15.33 ~ Traduit du grec) :

« La sixième heure étant venue,

la ténèbre envahit la terre entière,

jusqu’à la neuvième heure. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

6 avril


Les cieux se ferment et les ténèbres dominent pendant trois heures ce vendredi, veille du shabbat, veille de la Pâque juive ...

Le texte grec n'emploie pas le mot "ténèbre" au pluriel mais au singulier.

Cette ténèbre qui envahit la terre entière n'est pas un simple obscurcissement du ciel.

C'est la ténèbre résultant de l'absence de lumière, de cette lumière primordiale que Dieu avait créée.

« Dieu vit que la lumière était bonne. Dieu sépara la lumière de la ténèbre. » (Genèse 1.4 ~ TOB)

Cette lumière ôtée du monde lors de la mort de Jésus, c'est la lumière du monde.

« C'était la vraie Lumière, qui, en venant dans le monde, illumine tout être humain. » (Jean 1.9)

En ce vendredi noir, le rideau est tombé, le spectacle touche à sa fin.

« Il a plu à l'Éternel de le briser par la souffrance ... Après avoir livré sa vie en sacrifice pour le péché, Il verra une postérité et prolongera ses jours. Et l'œuvre de l'Éternel prospérera entre ses mains. » (Ésaïe 53.10)

Est-il donc si noir ce vendredi ?

« Car Dieu a tellement aimé le monde qu'il a donné son Fils, l'Unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse mais qu'il ait la vie éternelle. » (Jean 3.16)

Beaucoup de choses échappent à notre compréhension, surtout dans les moments tragiques.

L'existence du mal et de tout ce qui l'accompagne, souffrances et mort, plongent la conscience humaine dans la perplexité.

La mort et la souffrance sont entrées dans le monde avec le premier homme : Adam.

« C’est pourquoi, comme par un seul homme le péché est entré dans le monde, et par le péché la mort, la mort a atteint tous les hommes, parce que tous ont péché. » (Romains 5.12)

Mais Dieu nous offre la possibilité d'en sortir par le sacrifice de Jésus.

« Comme tous meurent en Adam, aussi de même tous revivront par Christ. » (1 Corinthiens 15.22)

Alors, que dire ?

Simplement : MERCI !

Le Saint-Esprit descendit comme une colombe ...

Retour en page d'accueil


La mort de Jésus

Evangile selon Marc

Traduit du grec : versets 15.33 à 15.47

33. La sixième heure étant venue, la ténèbre envahit la terre entière, jusqu’à la neuvième heure.

34. Et à la neuvième heure, Jésus s’écria d’une voix forte : Eloï, Eloï, lama sabachthani ? Ceci signifie : Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m’as-tu abandonné ?

35. Certains qui étaient présents, et L'avaient entendu, dirent : Voilà qu'il appelle Elie.

36. Quelqu'un courut, remplit une éponge de vinaigre et la fixa à un roseau. Il Lui donna à boire en disant : Attendez, voyons si Elie vient le faire descendre.

37. Mais Jésus expira en poussant un grand cri.

38. Alors, le voile du sanctuaire se déchira en deux, du haut en bas.

39. Le centurion qui était en face de Lui, voyant comment Il avait expiré, dit : Vraiment, cet homme était Fils de Dieu.

40. Des femmes regardaient aussi de loin, parmi elles, Marie de Magdala, Marie la mère de Jacques le Petit et de José, et Salomé.

41. Elles Le suivaient et Le servaient quand Il était en Galilée ainsi que beaucoup d'autres montées avec Lui à Jérusalem.

42. C'était déjà le soir du jour de la Préparation, la veille du sabbat.

43. Joseph d'Arimathée, un éminent conseiller, arriva. Lui aussi attendait le Royaume de Dieu. Il osa entrer chez Pilate et demanda le corps de Jésus.

44. Pilate s'étonna qu'Il soit déjà mort et fit appeler le centurion. Il lui demanda s'Il était mort depuis longtemps.

45. Renseigné par le centurion, il accorda à Joseph de prendre le défunt.

46. Il acheta un linceul, Le descendit de la croix, L'enveloppa dans le linceul et Le déposa dans un tombeau creusé dans le roc. Il roula une pierre sur l'orifice du tombeau.

47. Marie de Magdala et Marie, la mère de José, regardaient où Il était déposé.

La résurrection de Jésus

Versets 16.1 à 16.20
1. Quand le sabbat fut écoulé, Marie de Magdala, Marie, la mère de Jacques, et Salomé achetèrent des aromates pour aller L'embaumer.

2. Très tôt le matin, le premier jour de la semaine, elles se rendirent au tombeau. Le soleil était levé.

3. Elles se demandaient entre elles : Qui nous roulera la pierre hors de l'orifice du tombeau ?

4. En levant les yeux, elles virent que la pierre était roulée, or elle était très grande.

5. Entrées dans le tombeau, elles virent un jeune homme vêtu d'une tunique blanche assis à droite. Elles étaient stupéfaites.

6. Il leur dit : Ne vous effrayez pas. Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié. Il s'est relevé et n'est pas ici. Voici l'endroit où Il fut déposé.

7. Mais allez dire à Ses disciples, et à Pierre, qu'Il vous précède en Galilée. Vous Le verrez là-bas comme Il vous L'a dit.

8. Elles sortirent et s'enfuirent loin du tombeau car elles tremblaient et étaient troublées. Elles ne dirent rien à personne car elles avaient peur.

9. Ressuscité au matin du premier jour de la semaine, Il apparut d'abord à Marie de Magdala, dont Il avait expulsé sept démons.

10. Elle s'en alla l'annoncer à ceux qui avaient été avec Lui. Ils étaient dans le deuil et pleuraient.

11. Mais quand ils entendirent qu'Il vivait et qu'elle L'avait vu, ils ne la crurent pas.

12. Ensuite, Il se manifesta sous une autre forme à deux d'entre eux qui marchaient pour se rendre à la campagne.

13. Ceux-ci rapportèrent la nouvelle aux autres et ils ne furent pas crus.

14. Finalement, Il se manifesta aux Onze qui étaient à table. Il leur reprocha leur manque de foi et la dureté de leur cœur parce qu'ils n'avaient pas cru en ceux qui L'avaient vu relevé.

15. Puis Il leur dit : Allez dans le monde entier, proclamez l'Evangile à toute la création.

16. Celui qui a cru et est baptisé sera sauvé. Mais celui qui est incrédule sera condamné.

17. Des signes accompagneront ceux qui auront cru : ils expulseront les démons en mon nom, ils parleront des langues nouvelles.

18. Ils prendront des serpents dans leurs mains et s'ils boivent quelque poison mortel, cela ne leur nuira pas. Ils imposeront les mains sur des infirmes qui se porteront bien.

19. Après leur avoir parlé, le Seigneur Jésus fut enlevé dans le ciel pour s'asseoir à la droite de Dieu.

20. Pour leur part, ils partirent prêcher partout. Le Seigneur œuvrait à leurs côtés et la Parole était confirmée par les signes qui L'accompagnaient.

Luc 1.1 à 1.25 >>>