AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Jésus apaise la tempête

Evangile selon Matthieu (8.26 ~ Traduit du grec) :

« Alors en se levant, Il menaça les vents et la mer,

et un grand calme survint. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

20 Janvier


La traversée du lac de Tibériade (lac de Génésareth ou mer de Galilée) sur une barque devient une mise à l'épreuve pour ceux qui ont accepté de suivre Jésus.

En quelques mots, Jésus calme les flots déchaînés et Ses compagnons s'interrogent.

« De quelle nature est-il donc, car même les vents et la mer lui obéissent ? » (verset 27)

A ces pêcheurs pourtant habitués à naviguer, il fallait que le Dieu incarné montre qui est le maître des éléments terrestres et de l'univers.

Il allait ainsi accomplir, une fois de plus, les Ecritures du Premier (Ancien) Testament :

« Ceux qui étaient descendus sur la mer dans des navires,
Et qui travaillaient sur les grandes eaux,

Ceux-là virent les oeuvres de l'Éternel
Et ses merveilles au milieu de l'abîme.

Il dit, et il fit souffler la tempête,
Qui souleva les flots de la mer.

Ils montaient vers les cieux, ils descendaient dans l'abîme ;
Leur âme était éperdue en face du danger ;

Saisis de vertige, ils chancelaient comme un homme ivre,
Et toute leur habileté était anéantie.

Dans leur détresse, ils crièrent à l'Éternel,
Et il les délivra de leurs angoisses ;

Il arrêta la tempête, ramena le calme,
Et les ondes se turent.

Ils se réjouirent de ce qu'elles s'étaient apaisées,
Et l'Éternel les conduisit au port désiré.

Qu'ils louent l'Éternel pour sa bonté,
Et pour ses merveilles en faveur des fils de l'homme ! »

(Psaume 107.23-31)

Le Saint-Esprit descendit comme une colombe ...

Retour en page d'accueil


Comment suivre Jésus

Evangile selon Matthieu

Traduit du grec : versets 8.18 à 8.27

18. Voyant la foule autour de Lui, Jésus ordonna de s'éloigner de l'autre côté.

19. En s'approchant, un scribe Lui dit : Maître, je te suivrai où que tu ailles.

20. Jésus lui dit : Les renards ont des tanières et les oiseaux du ciel ont des nids, mais le Fils de l'homme n'a pas où poser la tête.

21. Un autre disciple Lui dit : Seigneur, permets-moi d'abord de m'éloigner pour enterrer mon père.

22. A ceci, Jésus répondit : Suis-moi et laisse les morts enterrer leurs morts.

23. Il monta dans la barque, Ses disciples Le suivirent.

24. Mais voici qu'une grande agitation survint dans la mer au point de recouvrir la barque par les vagues. Cependant, Lui dormait.

25. En s'approchant, les disciples Le réveillèrent, et dirent : Seigneur, sauve-nous, nous périssons !

26. Et Il leur dit : Pourquoi êtes-vous apeurés, par manque de foi ? Alors en se levant, Il menaça les vents et la mer, et un grand calme survint.

27. Les hommes s'étonnèrent en disant : De quelle nature est-il donc, car même les vents et la mer lui obéissent ?

Matthieu 8.28 à 8.34 >>>