AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


La maison de Dieu.

Evangile selon Matthieu (7.24 ~ Traduit du grec) :

« Quiconque entend mes paroles et les applique sera semblable

à un homme avisé qui a construit sa maison sur le roc. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

18 Janvier


Dans l'Evangile selon Matthieu, Jésus achève le Sermon sur la Montagne par une parabole sur les "maisons".

En hébreu, le "beth", seconde lettre de l'alphabet signifie aussi "maison".

Le prénom Elisabeth vient ainsi de "El-Yah-Beth" qui peut se traduire par Maison de Dieu.

Mais cette seconde lettre de l'alphabet a aussi une valeur numérique qui est le 2.

Sur terre, la Maison de Dieu est très bien illustrée au travers du couple humain, union de deux individus.

Beaucoup de mariages finissent en divorces ... sans compter les "unions libres" qui se font ... et se défont au gré des intempéries.

Les "maisons" qui résistent ont été fondées sur le roc ...

« La pluie est tombée et les fleuves sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés sur cette maison, mais elle n'est pas tombée car elle avait été fondée sur le roc. » (verset 25)

Bien sûr, ces "maisons" connaissent des difficultés, des querelles, pour certains les difficultés menacent de conduire le couple à la rupture.

Mais si les époux se souviennent que leur alliance a été consacrée devant Dieu, pas seulement lors d'un mariage selon un rituel religieux, mais par un engagement profond et partagé devant le Seigneur, alors un arc-en-ciel pourra de nouveau auréoler leur alliance quand l'orage sera passé.

Je me souviens du jour de mes fiançailles, le jour de l'Ascension 2004.

Nous étions montés au sommet d'une montagne peu élevée avec ma future épouse et, dans une chapelle en ruine, seuls, sous le regard du Seigneur, nous avons échangé nos promesses et des anneaux qui ne valaient guère plus d'un euro chacun.

C'était notre "Serment sur la montagne".

Pour moi qui avait divorcé par deux fois comme je m'étais marié, "civilement" ... et loin de Dieu, cette nouvelle union ouvrait la porte d'une toute autre dimension.

Quelques mois plus tard, j'ai voulu prier pour ma précédente épouse dont le comportement demeurait toujours aussi surprenant. Lorsque j'ai ouvert la Bible, ce verset m'a sauté aux yeux :

« La femme sage bâtit sa maison,

Et la femme insensée la renverse de ses propres mains. »

(Proverbes 14.1)

Le Saint-Esprit descendit comme une colombe ...

Retour en page d'accueil


La fin du sermon sur la montagne

Evangile selon Matthieu

Traduit du grec : versets 7.15 à 7.29

15. Gardez-vous des faux prophètes, lesquels viennent à vous en vêtements de brebis, mais ce sont des loups ravisseurs au dedans.

16. Vous les reconnaîtrez d'après leurs fruits. Recueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ?

17. Ainsi, tout bon arbre fait de bons fruits, mais l'arbre pourri fait de mauvais fruits.

18. Un bon arbre ne peut faire de mauvais fruits, ni un arbre pourri faire de bons fruits.

19. Tout arbre ne produisant pas un bon fruit est retranché et jeté au feu.

20. C’est donc à leurs fruits que vous les reconnaîtrez.

21. Ce n'est pas celui qui me dit : "Seigneur, Seigneur !" qui entrera dans le Royaume des cieux, mais celui qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux.

22. Beaucoup me diront en ce jour : "Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé en ton nom ? En ton nom, n’avons-nous pas jeté des démons au dehors? Et en ton nom, n’avons-nous pas fait de nombreux miracles ?"

23. Alors je leur répondrai : "Jamais je ne vous ai connus ! Ecartez-vous de moi, vous qui êtes injustes."

24. Quiconque entend mes paroles et les applique sera semblable à un homme avisé qui a construit sa maison sur le roc.

25. La pluie est tombée et les fleuves sont venus, les vents ont soufflé et se sont jetés sur cette maison, mais elle n'est pas tombée car elle avait été fondée sur le roc.

26. Mais quiconque entend mes paroles et ne les applique pas sera semblable à un homme insensé qui a construit sa maison sur le sable.

27. La pluie est tombée et les fleuves sont venus, les vents ont soufflé, ils ont heurté cette maison et elle est tombée : grande fut sa déchéance !

28. Quand Jésus eut fini de parler, les foules étaient stupéfaites par Son enseignement.

29. En effet, Il enseignait avec autorité, et non comme leurs scribes.

Matthieu 8.1 à 8.17 >>>