AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


La transfiguration

Evangile selon Matthieu (17.5 ~ Traduit du grec) :

« Une voix qui sortait de la nuée dit :

Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je me complais :

écoutez-le ! »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

7 Février


Six jours après avoir dit aux disciples : « Quelques-uns se tenant ici ne goûteront pas la mort avant d'avoir vu le Fils de l'homme venir dans Son Royaume », Jésus est apparu transfiguré, entre Moïse et Elie.

Cette manifestation de la puissance de Dieu confirmait la primauté du Roi des rois, aux côtés de deux illustres personnages du Premier (ou Ancien) Testament : Moïse et Elie.

La voix du Seigneur s'est alors élevée dans la nuée pour répéter ce qu'il avait déjà proclamé lors du baptême de Jésus :

« Celui-ci est mon fils bien-aimé en qui je me complais. » (Matthieu 3.17)

Le Fils, l'Unique ... Celui qui serait pourtant sacrifié comme un agneau quelques temps plus tard.

Sur la montagne, Pierre, Jacques et Jean sont témoins, ce jour là, de l'impensable, de l'incroyable.

Plus tard, en 2 Pierre 1.18, l'apôtre peut affirmer :

« Et nous avons entendu cette voix venant du ciel, quand nous étions avec Lui sur la sainte montagne. »

Pourquoi auraient-ils menti ?

Ils n'avaient rien à gagner en ce monde à diffuser de tels témoignages ... si ce n'est les persécutions et la mort.

En ce monde, ce fut leur seule récompense.

Mais sachant ce qui les attendait dans l'autre monde, sachant ce qui nous y attend :

Ecoutons-les !

Ecoutez-Le !

Ecoutez le !

Retour en page d'accueil


La transfiguration

Evangile selon Matthieu

Traduit du grec : versets 17.1 à 17.27

1. Six jours plus tard, Jésus prit Pierre avec Lui, Jacques, et Jean, son frère, et les fit grimper à l’écart sur une montagne élevée.

2. Il fut métamorphosé devant eux. Sa face brillait comme le soleil. Ses vêtements étaient devenus blancs comme la lumière.

3. Alors Moïse et Elie leur apparurent. Il parlait avec Lui.

4. Pierre, prit la parole et dit à Jésus : Seigneur, il est bon que nous soyons ici. Si tu veux, je fais venir ici trois tentes, une pour toi, une pour Moïse, et une pour Elie.

5. Comme il parlait encore, une nuée lumineuse les enveloppa. Et une voix qui sortait de la nuée dit : Celui-ci est mon Fils bien-aimé, en qui je me complais : écoutez-le !

6. Quand ils entendirent cela, les disciples tombèrent face à terre, saisis d’une grande crainte.

7. Jésus s’approcha, et dit en les touchant : Rélevez-vous, soyez sans crainte !

8. Levant les yeux, ils ne virent personne sinon Jésus seul.

9. Comme ils descendaient de la montagne, Jésus leur recommanda : Ne parlez à personne de cette vision, jusqu’à ce que le Fils de l’homme soit revenu des morts.

10. Les disciples L'interrogèrent : Pourquoi donc les scribes disent-ils qu'Elie doit d'abord venir ?

11. Il leur répondit : Certes, la venue d'Elie rétablira tout.

12. Mais je vous dis qu'Elie est déjà venu, et ils ne l'ont pas reconnu. Ils l'ont traîté comme ils ont voulu. De même ils feront souffrir le Fils de l'homme.

13. Alors les disciples comprirent qu'Il leur parlait de Jean le baptiste.

14. Comme ils approchaient de la foule, un homme vint s'agenouiller devant Lui.

15. Il dit : Seigneur, aie pitié de mon fils, car il est lunatique et en souffre beaucoup. En effet, il tombe souvent dans le feu ou dans l'eau.

16. Je l'ai présenté à tes disciples qui n'ont pu le guérir.

17. Jésus prit la parole pour dire : Génération incrédule et pervertie, jusqu'à quand serai-je avec vous ? Jusqu'à quand vais-je vous supporter ? Amenez-le moi ici !

18. Jésus rabroua le démon qui sortit de l'enfant et il fut guéri dans l'heure.

19. Alors, les disciples s'approchèrent et dirent à Jésus en particulier : Pourquoi n'avons-nous pas pu l'expulser ?

20. Il leur dit : Parce que vous avez peu de foi. A vrai dire, si vous aviez une foi de la taille d'un grain de moutarde, vous diriez à cette montagne : "Déplace-toi d'ici à là-bas !" Et elle se déplacerait. Rien ne vous serait impossible.

21. [passage n'apparaissant pas dans les manuscrits les plus anciens]

22. De retour en Galilée, Jésus leur dit : Le Fils de l'homme doit être livré aux mains des hommes.

23. Ils le tueront et le troisième jour il se relèvera. Ils en furent fortement attristés.

24. S'étant rendus à Capharnaüm, les percepteurs de didrachmes s'approchèrent de Pierre et dirent : Votre maître ne paie-t-il pas les didrachmes ?

25. Il dit : Oui. De retour à la maison, Jésus prit les devants pour lui demander : Selon toi, Simon, les rois de la terre, de qui perçoivent-ils les taxes ou l'impôt ? De leurs fils ou des étrangers ?

26. Comme il répondait : Des étrangers, Jésus lui déclara : Donc, les fils sont libres.

27. Mais, afin de ne pas les scandaliser, va à la mer jeter l'hameçon et remonte le premier poisson venu. En ouvrant sa bouche, tu trouveras un statère. Prends-le et donne-leur pour moi et pour toi.

Matthieu 18.1 à 18.14 >>>