AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST


Prier avec amour

Evangile selon Matthieu (20.34 ~ Traduit du grec) :

« Emu de compassion, Jésus toucha leurs yeux,

et aussitôt ils retrouvèrent la vue et le suivirent. »

LA BIBLE

AU QUOTIDIEN

Lecture du

13 Février


Par quelle puissance Jésus parvenait-Il à guérir tous ceux qui le Lui demandaient ?

Par la compassion, expression de Son Amour !

Il était "ému de compassion", intérieurement touché, le texte grec mentionne "ému aux entrailles".

Je m'interroge parfois sur la portée de nos prières qui sont bien souvent dépourvues de sentiment.

On prie, on intercède, on demande ... mais avec quoi dans le cœur ?

Ressentons-nous réellement "jusqu'aux entrailles" la puissance de la foi, de l'Amour et de l'espérance qui pourraient déplacer les montagnes ?

L'Amour ?

« Il excuse tout, il croit tout, il espère tout, il supporte tout. » (1 Corinthiens 13.7)

Comme dans un triangle, la force de l'Amour, posée au sommet, s'appuie d'un côté sur la foi et de l'autre sur l'espérance.

« Maintenant donc il demeure la foi, l’espérance, l'amour, tous trois. Le plus grand des trois, c’est l'amour ! » (1 Corinthiens 13.13)

Jésus priait, certes, mais la puissance de son Amour ne nécessitait aucun mot car l'état de Son Esprit suffisait à produire des miracles.

Aujourd'hui encore Son Amour suffit à réaliser des miracles ...

Et s'il s'avère que nous recevions quelque don de l'Esprit Saint nous permettant d'accomplir quelque prodige, n'oublions pas que ces dons ne sont rien sans l'Amour qui émane de Jésus Christ.

« Et si j'ai le don de prophétie et la science de tous les mystères et de toute connaissance, même si j'ai la foi au point de transporter des montagnes, mais sans l'amour ... je ne suis rien ! » (1 Corinthiens 13.2)

Le Saint-Esprit descendit comme une colombe ...

Retour en page d'accueil


Deux aveugles recouvrent la vue

Evangile selon Matthieu

Traduit du grec : versets 20.29 à 20.34

29. Ils sortirent de Jéricho et une grande foule Le suivit.

30. Alors, deux aveugles assis au bord du chemin entendirent que Jésus passait. Ils crièrent : Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David !

31. La foule les rabroua pour les faire taire. Ceux-ci crièrent plus fort : Aie pitié de nous, Seigneur, Fils de David !

32. Jésus s’arrêta, les appela, et dit : Que voulez-vous que je fasse pour vous ?

33. Ils lui dirent : Seigneur, que nos yeux s’ouvrent !

34. Emu de compassion, Jésus toucha leurs yeux, et aussitôt ils retrouvèrent la vue et Le suivirent.

Matthieu 21.1 à 21.22 >>>