AVOIR LA FOI EN DIEU ... CROIRE EN JESUS CHRIST



Le troisième jour ...


« Dieu dit : Que les eaux inférieures au ciel s'amassent en un seul lieu

et que le continent paraisse !

Il en fut ainsi. Dieu appela " terre " le continent ;

Il appela " mer " l'amas des eaux. »

(Genèse 1.9-10 ~ Traduction Oecuménique de la Bible)

Dieu appela Terre le continent ...


L'émergence de la terre ferme suppose que la mer ait préalablement recouvert notre planète. Est-ce crédible ?

Actuellement les océans couvrent environ 70 % de la surface de la terre avec des profondeurs approchant 11 000 mètres. Les terres émergent au maximum à 8 847 mètres au Mont Everest.

Si la terre était nivelée, la couche d'eau la recouvrant aurait une épaisseur de l'ordre de 2 500 mètres !

Oui, la terre peut être intégralement immergée, et c'est logique !

La densité moyenne de la terre est évaluée à 5,5.

Le plus dense se trouve au centre : c'est le noyau fer-nickel avec une densité évaluée à 12.

Autour, se sont amassés des éléments moins denses constituant le manteau évalué en moyenne à 4,5.

Au-dessus, se sont formées les croûtes continentales et océaniques respectivement d'une densité de 2,7 et 2,9.

L'eau, avec une densité de 1, s'est stabilisée après la création de la terre sur sa périphérie.

Pour compléter cette superposition résultant de la densité des composants, n'oublions pas l'élément gazeux, le moins dense, avec l'atmosphère.

La tectonique des plaques a contribué à la mise en place des différents continents.

Mais à la lecture de la Genèse, il semble qu'une sorte de supercontinent ait tout d'abord émergé.

Les recherches scientifiques ne contredisent pas cette hypothèse.

Des noms ont été donnés à ces supercontinents qui se seraient succédés dans les temps anciens.

Vaalbara ~ Ur ~ Kenorland ~ Columbia ~ Rodinia ~ Pannotia ~ Pangée ...

Comment ne pas être interpellé par le nom donné à l'un de ceux-ci : " Ur " ?

Les scientifiques pensent que celui-ci était à sa formation l'unique continent de son époque, bien qu'étant plus petit que l'Australie actuelle.

Mais pour le lecteur de la Bible, le nom de " Ur " évoque cette cité de Mésopotamie dont Abram est issu.

C'est après avoir reçu pour directive de quitter son pays natal ( Ur en Chaldée ) que Abram devient Abraham ce qui signifie :

" Père d'une multitude de nations. "

Tout un programme !

Une programmation comparable à celle que Dieu le Père a mise en œuvre quand Il ordonna :

« Que la terre se couvre de verdure, d'herbe qui rend féconde sa semence, d'arbres fruitiers qui, selon leur espèce, portent sur terre des fruits ayant en eux-mêmes leur semence ! » (Genèse 1.11)

Le cycle de la reproduction végétale ainsi définit allait permettre à une multitude d'espèces de couvrir l'ensemble des continents pour nourir ultérieurement une multitude de nations.

« Dieu vit que cela était bon.

Il y eut un soir, il y eut un matin : troisième jour. » (Genèse 1.12-13)

< < < Retour au sommaire < < < 11-GEN 1.10 > > > Le quatrième jour > > >


LA GENESE : L'oeuvre de six jours

Bible de Jérusalem : 1.1 à 2.4
Au commencement, Dieu créa le ciel et la terre. Or la terre était vide et vague, les ténèbres couvraient l'abîme et un souffle de Dieu agitait la surface des eaux. Dieu dit : " Que la lumière soit " et la lumière fut. Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière et les ténèbres. Dieu appela la lumière " jour " et les ténèbres " nuit ". Il y eut un soir et il y eut un matin : premier jour.

Dieu dit : " Qu’il y ait un firmament au milieu des eaux et qu’il sépare les eaux d’avec les eaux " et il en fut ainsi. Dieu fit le firmament, qui sépara les eaux qui sont sous le firmament d’avec les eaux qui sont au-dessus du firmament, et Dieu appela le firmament " ciel ". Il y eut un soir et il y eut un matin : deuxième jour.

Dieu dit : " Que les eaux qui sont sous le ciel s'amassent en un seul endroit et qu'apparaisse le continent " et il en fut ainsi. Dieu appela le continent " terre " et la masse des eaux " mer ", et Dieu vit que cela était bon. Dieu dit : " Que la terre verdisse de verdure : des herbes portant semence et des arbres fruitiers donnant sur la terre selon leur espèce des fruits contenant leur semence " et il en fut ainsi. La terre produisit de la verdure : des herbes portant semence selon leur espèce, des arbres donnant selon leur espèce des fruit contenant leur semence. Dieu vit que cela était bon. Il y eut un soir et il y eut un matin : troisième jour.

Dieu dit : " Qu’il y ait des luminaires au firmament du ciel pour séparer le jour de la nuit, qu'ils servent de signes tant pour les fêtes que pour les jours et les années ; qu’ils soient des luminaires au firmament du ciel pour éclairer la terre " et il en fut ainsi. Dieu fit les deux luminaires majeurs : le grand luminaire comme puissance du jour et le petit luminaire comme puissance de la nuit, et les étoiles. Dieu les plaça au firmament du ciel pour éclairer la terre, pour commander au jour et à la nuit, pour séparer la lumière et les ténèbres, et Dieu vit que cela était bon. Il y eut un soir et il y eut un matin : quatrième jour.

Dieu dit : " Que les eaux grouillent d'un grouillement d'êtres vivants et que des oiseaux volent au-dessus de la terre contre le firmament du ciel " et il en fut ainsi. Dieu créa les grands monstres marins et tous les êtres vivants qui glissent : les eaux les firent grouiller selon leur espèce, et toute la gent ailée selon son espèce, et Dieu vit que cela était bon. Dieu les bénit, en disant : " Soyez féconds, multipliez, emplissez l'eau des mers, et que les oiseaux multiplient sur la terre. " Il y eut un soir et il y eut un matin : cinquième jour.

Dieu dit : " Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce : bestiaux, bestioles, bêtes sauvages selon leur espèce " et il en fut ainsi. Dieu fit les bêtes sauvages selon leur espèce, les bestiaux selon leur espèce et toutes les bestioles du sol selon leur espèce, et Dieu vit que cela était bon.

Dieu dit : " Faisons l’homme à notre image, comme notre ressemblance, et qu’ils dominent sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel, les bestiaux, toutes les bêtes sauvages et toutes les bestioles qui rampent sur la terre. " Dieu créa l’homme à son image, à l’image de Dieu il le créa, homme et femmme il les créa. Dieu les bénit et leur dit : " Soyez féconds, multipliez, emplissez la terre et soumettez-la ; dominez sur les poissons de la mer, les oiseaux du ciel et tous les animaux qui rampent sur la terre. "

Dieu dit : " Je vous donne toutes les herbes portant semence, qui sont sur toute la surface de la terre, et tous les arbres qui ont des fruits portant semence : ce sera votre nourriture. A toutes les bêtes sauvages, à tous les oiseaux du ciel, à tout ce qui rampe sur la terre et qui est animé de vie, je donne pour nourriture toute la verdure des plantes " et il en fut ainsi. Dieu vit tout ce qu’il avait fait : cela était très bon. Il y eut un soir et il y eut un matin : sixième jour.

Ainsi furent achevés le ciel et la terre, avec toute leur armée. Au septième jour Dieu avait terminé l'ouvrage qu’il avait fait et, le septième jour, il chôma, après tout l'ouvrage qu’il avait fait. Dieu bénit le septième jour et le sanctifia, car il avait chômé après tout son ouvrage de création.

Telle fut l'histoire du ciel et de la terre, quand ils furent créés.